Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Délices culinaires primées

Ce n'est pas la soupe à la grimace. Mais ce n'est pas non plus l'euphorie parmi les chefs du Jura bernois et de Bienne à la lecture de l'édition 2008 du GaultMillau. Cette année, un seul d'entre eux a réussi à gagner un point dans le classement des meilleures tables de Suisse, publié hier. L'établissement de Jean-Luc et Sylvia Pittet, au Mont-Crosin, affiche désormais 14 points pour une toque.

09 oct. 2007, 12:00

Le célèbre guide gastronomique évoque un dernier passage d'un «très bon niveau» sur les hauteurs de Saint-Imier. Le principal intéressé, lui, ne se montre pas spécialement réjoui. «Je ne connais que trop bien le GaultMillau, précise-t-il. Il y a toujours le revers de la médaille. Mais c'est vrai qu'il vaut mieux ça qu'un coup de bâton.»

Avec deux toques et 16 points, Jean-Marc Soldati et Christian Albrecht, au Cerf, à Sonceboz, restent les leaders incontestés dans le Jura bernois. Les autres établissements couchent sur leurs positions dans cette nouvelle édition: Le Grillon (14 points), aux Prés-d'Orvin; L'Etoile (13), à Perrefitte; Opera Prima (13), à Bienne; Taverna Romana (12), à Douanne.

Dans le canton du Jura, Georges Wenger, au Noirmont, reste à trois toques et 18 points. Cotation inchangée pour l'Hôtel du Midi (15), à Delémont, et le Château de Pleujouse (14). La Croix-Blanche (14), à Bassecourt, et le Cheval Blanc (14), à Asuel, ont par contre chacun obtenu un point supplémentaire. /bgr

Votre publicité ici avec IMPACT_medias