Dameuse ultramoderne au Mont-Crosin

Le Centre nordique Mont-Soleil-Mont-Crosin, qui dépend de l'Espace nordique Erguël, dispose désormais de sa propre dameuse. Pour l'heure en démonstration, l'engin devrait être acquis définitivement au terme de la saison.
28 janv. 2010, 10:34

Jusqu'à maintenant, c'est une dameuse basée aux Breuleux, appartenant à l'association Jura ski de fond, qui traçait les pistes du Centre nordique Mont-Soleil-Mont-Crosin. «Nous devions alors payer les heures de traçage», fait remarquer Frédéric Oppliger, le président de l'Espace nordique Erguël, qui gère le centre précité. Depuis le 21 décembre, une dameuse flambant neuve et ultramoderne est basée au Mont-Crosin. L'engin est mis à disposition pour démonstration par son fabricant, la firme italienne Prinoth. Il va sans dire que l'Espace nordique Erguël compte se l'approprier définitivement le printemps venu. Le hic? La dameuse coûte 200 000 fr. et pour l'heure, à peine plus de la moitié de cette somme a été trouvée. Cela grâce au Conseil du Jura bernois, qui a promis de financer 40% du prix de la machine, et au Fonds de loterie jurassien, qui s'engage à débourser 40 000 fr. S'agissant du solde, des négociations sont en cours avec les communes voisines. Frédéric Oppliger est toutefois confiant: «J'estime à 80% les chances que cette dameuse reste définitivement ici», lance-t-il.

Le Centre nordique Mont-Soleil-Mont-Crosin devrait donc bénéficier à l'avenir de sa propre dameuse, laquelle est capable de tracer les pistes plus rapidement que les anciens modèles et, ce, même quand les conditions d'enneigement sont précaires. Elle permettra surtout de préparer les pistes plus tôt dans la saison, c'est-à-dire quand il a neigé sur les crêtes mais pas encore à plus basse altitude. Un cas de figure qui s'est produit cet hiver. «A cause du manque de neige dans les Franches-Montagnes, la dameuse basée aux Breuleux n'a pas pu sortir du hangar», raconte Frédéric Oppliger. «Grâce à notre machine, nous avons tout de même pu tracer nos pistes. Cela n'aurait pas été possible auparavant.»

La polyvalence de la nouvelle dameuse lui permet aussi de préparer les pistes de ski alpin, ce qui pourrait jouer un rôle déterminant quant à son acquisition définitive. En effet, une collaboration a été trouvée avec Téléskis Tramelan SA, dont la dameuse arrive en fin de vie. Au lieu d'investir dans du nouveau matériel, les remontées mécaniques tramelotes préfèrent laisser le soin de damer leurs pistes à l'Espace nordique Erguël, qu'elles payent à l'heure. «Cette collaboration est un élément clé qui nous permet de faire tourner notre machine et, si nous la gardons, de la rentabiliser», note Frédéric Oppliger. /GBU

Accès aux pistes amélioré

Désormais, les skieurs de fond qui empruntent le funiculaire Saint-Imier - Mont-Soleil pour accéder au Centre nordique Mont-Soleil-Mont-Crosin peuvent chausser leurs lattes directement à la gare supérieure. Un tronçon de 1,5 km a en effet été aménagé pour relier cette dernière au réseau de pistes du centre. «Jusqu'à maintenant, les skieurs devaient monter un bout à pied, ce qui était assez laborieux», note Frédéric Oppliger.

Par ailleurs, une nouvelle brochure tirée à plusieurs milliers d'exemplaires vient d'être éditée et sera valable deux ans. Elle présente l'ensemble des pistes de l'Espace nordique Franches-Montagnes - Mont-Soleil-Mont-Crosin. /gbu