Votre publicité ici avec IMPACT_medias

Celtor a perdu de l'argent

08 juin 2010, 04:15

Pour la première fois depuis 1987, l'exercice financier de Celtor s'est bouclé l'an dernier sur un déficit. Sise à Ronde-Sagne (commune de Tavannes), l'entreprise est spécialisée dans la collecte, le traitement et la valorisation des déchets et ordures ménagères. Son périmètre de collecte couvre 32 communes du Jura bernois et deux du Jura (Lajoux et Les Genevez).

Propriété de ces 34 communes, Celtor, qui a tenu hier soir son assemblée générale ordinaire des actionnaires, a enregistré l'an dernier un déficit (résultat opérationnel négatif de 670 000 francs). Selon Vincent Chapuis, son directeur, «il ne faut toutefois pas dramatiser, d'autant que nous connaissons les causes de cette perte». Celles-là sont au nombre de trois: l'application de normes comptables plus exigeantes, des attributions plus élevées aux fondations garantissant la remise en état du site après son exploitation et, enfin, la baisse du taux de marge brute (augmentation de la concurrence).

S'agissant des volumes des matériaux valorisés, les tonnages sont relativement stables. Les quantités de déchets incinérables sont en légère baisse (25 tonnes). La diminution des quantités des mâchefers (part des ordures ménagères qui n'est pas détruite lors de l'incinération) est plus sensible (-10% à 23 000 tonnes). Les autres déchets non-incinérables stockés sur la décharge sont également en baisse (-7% à 14 000 tonnes).

Afin d'assurer sa pérennité, Celtor a mis en place une stratégie s'appuyant notamment sur la diversification des activités. /gbu-réd

Votre publicité ici avec IMPACT_medias