Réservé aux abonnés

"C'est comme si c'était la guerre!"

La mairesse de Lamboing Monique Courbat propose de lancer une initiative populaire contre les bruyants PC-21. Pour l'armée, la zone d'exercice ne peut être abandonnée.

28 juil. 2012, 00:01
data_art_6254548.jpg

"C'est un bruit de sirènes de guerre." La mairesse de Lamboing, Monique Courbat, décrit ainsi les nuisances sonores provoquées par les survols du Chasseral par les élèves de l'école de pilotes des Forces aériennes à bord de leurs PC-21. Irritée, elle a demandé à la Conférences des maires du Jura bernois (CMJB) de préparer une initiative populaire pour "éradiquer ce problème" . Les Forces aériennes se bornent toutefois à répéter que cette zone aérienne militaire ne peut être abandonnée et que le bruit est donc un mal nécessaire.

Monique Courbat monte au créneau pour combattre les nuisances s...