18 mois à défendre l'identité du Jura bernois

04 avr. 2008, 12:00
Chargé de préserver l´identité de la minorité francophone du canton de Berne, le Conseil du Jura bernois a dressé vendredi un bilan positif de ses 18 mois d´activités. L´institution unique en Suisse espère pouvoir bénéficier de plus de compétences. Parmi les succès de ce conseil de 24 membres élus par le peuple figurent la création d'un poste de déléguée interjurassienne à la jeunesse, l´intégration du Jura bernois à un programme de dépistage du cancer du sein ou l´élaboration d´un concept culturel. Le Conseil du Jura bernois (CJB) s´est engagé pour le site de la HE-Arc à St-Imier. Alternative à un canton Le rapport d´activités du CJB revêt une importance particulière cette année. L´Assemblée interjurassienne (AIJ), chargée de régler le conflit jurassien, tiendra compte des conclusions figurant dans ce document pour l´étude sur l´avenir institutionnel de la région jurassienne. L´AIJ va confronter les effets du statut particulier dont le CJB est la pièce maîtresse aux avantages découlant d´un nouveau canton formé du Jura et du Jura bernois. Elle s´inspirera des résultats de cette réflexion pour formuler ses recommandations aux gouvernements bernois et jurassien en octobre. "Nous ne sommes pas un contrepoids à l´AIJ", note M. Blanchard , le président du CJB. Il souligne également que les mandats des deux institutions sont totalement différents: "Il y a une collaboration entre le CJB et l´AIJ dans la mise en place des institutions communes entre le canton du Jura et du Jura bernois mais pas d´ingérence dans leur fonctionnement." Plusieurs partenaires Le CJB a été institué en 2006 par le canton de Berne dans le cadre du statut particulier accordé au Jura bernois. Il a noué des contacts avec ses partenaires jurassiens et bernois. "Nos relations sont excellentes avec toutes les directions du Conseil-exécutif bernois", a souligné son président.