Athlétisme – Mondiaux de Doha: à 22 ans, Noah Lyles est champion du monde du 200 m

Le prodige de l’athlétisme américain, Noah Lyles, 22 ans, remporte son premier titre de champion du monde sur 200 m. A la perche, c’est un autre Américain, Sam Kendricks, qui s’impose.
01 oct. 2019, 22:11
Noah Lyles a débloqué son compteur de médailles mondiales.

Noah Lyles a comme prévu ouvert son palmarès sur la scène internationale mardi aux Mondiaux de Doha. L’Américain a conquis l’or sur 200 m en 19''83.

Auteur d’un époustouflant 19''50 à Lausanne, Noah Lyles fait ainsi mieux qu’Usain Bolt en coiffant ses premiers lauriers mondiaux à un peu plus de 22 ans pour sa première participation. «La Foudre» avait dû attendre sa troisième apparition dans des Mondiaux, en 2009, pour décrocher sa première médaille d’or.

Usain Bolt avait 23 ans lorsqu’il avait signé le triplé 100/200/4x100 m. Mais c’est dans l’Olympiastadion de Berlin que le Jamaïcain a établi ses deux fabuleux records du monde, 9''58 et 19''19. Un an plus tôt, il avait réussi le doublé 100/200 m aux JO de Pékin avec là aussi deux records à la clé (9''69 et 19''30).

 

 

Au finish

Noah Lyles n’est donc pas aussi rapide qu’Usain Bolt au même âge. Mais sa marge de progression est bien réelle sur 200 m et surtout sur 100 m, où il en est pour l’heure à 9''86. Et mardi soir, il a démontré toute sa force de caractère en résistant à la pression, plaçant un gros coup d’accélérateur dans les 50 derniers mètres pour faire la différence.

L’argent revient à Andre De Grasse, crédité de 19''95. Le Canadien (24 ans) se bâtit un fort beau palmarès, même s’il n’a jamais connu les honneurs de la plus haute marche du podium: «bronzé» sur 100 m samedi dernier, il en est désormais à sept médailles dans des grands rendez-vous (JO ou Mondiaux). L’Equatorien Alex Quiñonez a pour sa part cueilli le bronze en 19''98, le premier podium de son pays sur piste.

Kendricks bat Duplantis à la perche

Sam Kendricks a par ailleurs conservé mardi son titre à la perche en franchissant 5m97. Le prodige suédois Armand Duplantis (19 ans) a également passé 5m97, mais il est devancé par l’Américain au nombre d’essais nécessaires pour effacer 5m92.

 

 

Un autre Américain, Donovan Brazier, s’est paré d’or sur 800 m grâce à un nouveau record des championnats (1'42''34), alors que l’Australienne Kelsey-Lee Barber a triomphé au javelot (66m56).