13.01.2018, 11:47

Zurich: les octogénaires décédés à l'hôpital ne voulaient pas être séparés

chargement
Le couple n'a pas supporté la perspective de sa séparation imminente, due à l'état de santé de l'épouse qui nécessitait son entrée dans un home médicalisé.

 13.01.2018, 11:47 Zurich: les octogénaires décédés à l'hôpital ne voulaient pas être séparés

Homicide Les octogénaires décédés à l'hôpital d'Affoltern am Albis, dans le canton de Zurich, ne voulaient pas être séparés. Pour rappel, l'homme de 83 ans avait tiré sur son épouse avant de retourner l'arme contre lui.

La famille des octogénaires décédés à l'hôpital d'Affoltern am Albis (ZH) a publié samedi un avis mortuaire. Elle y émet l'hypothèse que le couple voulait éviter une séparation imminente. Le mari de 83 ans a tué son épouse du même âge.

Dans la nuit de mardi à mercredi, l'homme a tué son épouse avant de retourner l'arme contre lui. En raison des troubles croissants liés à l'âge, ils pouvaient de moins en moins participer à la vie de famille et aux relations sociales, écrit la famille.

Le couple n'a pas supporté la perspective de sa séparation imminente, due à l'état de santé de l'épouse qui nécessitait son entrée dans un home médicalisé. "Ils ont toujours suivi leur chemin ensemble vigoureusement et voulaient aussi être unis dans la mort".

L'épouse était hospitalisée. Son mari restait à ses côtés et disposait d'un lit d'invité. Peu après minuit, les soignants ont entendu des coups de feu. Accourus dans la chambre, ils ont trouvé la patiente dans son lit, présentant une blessure par balle. Son mari gisait au sol, également blessé par balles. Malgré les tentatives de réanimation, tous deux ont succombé à leurs blessures.

ATS

À lire aussi...

HomicideZurich: un octogénaire tue sa femme sur son lit d'hôpital et se suicideZurich: un octogénaire tue sa femme sur son lit d'hôpital et se suicide

Top