Zurich: l’UDC veut la mention de la nationalité dans les communiqués de police

chargement

TRANSPARENCE L’UDC veut obliger les polices à mentionner la nationalité et le statut migratoire dans les communiqués. Les Zurichois votent le 7 mars.

  29.01.2021, 00:01
Lecture: 4min
Premium
depuis fin 2017, la police municipale zurichoise ne mentionne plus de nationalité dans ses communiqués  de presse.

«Deux hommes, de 25 et 36 ans, ont été arrêtés...» au lieu de – par exemple – «un Kosovar de 25 ans et un Suisse de 36 ans...»: depuis fin 2017, la police municipale zurichoise ne mentionne plus de nationalité dans ses communiqués de presse. Pour l’UDC, cette «désinformation» est une manœuvre de la gauche destinée à «cacher la criminalité étrangère.» Elle veut corriger la pratique de la première ville du pays, demandant même la mention d’une éventuelle origine...

À lire aussi...

EtudeNaturalisation: quelle nationalité demande le plus le passeport suisse?Naturalisation: quelle nationalité demande le plus le passeport suisse?

IMMIGRATIONL'UDC veut une application plus ferme de l'initiative pour le renvoi des criminels étrangersL'UDC veut une application plus ferme de l'initiative pour le renvoi des criminels étrangers

JusticeCriminels étrangers: vers l'expulsion plus rapide des délinquants sans autorisation de séjourCriminels étrangers: vers l'expulsion plus rapide des délinquants sans autorisation de séjour

Top