21.01.2020, 19:30

WEF 2020: tout le monde, y compris Trump, veut planter des arbres

chargement
Planter plus d'arbres réduirait les émissions de CO2.

Main verte Planter des arbres pour diminuer les émissions de CO2. Une volonté partagée par l’ensemble des intervenants au Forum économique à Davos, y compris Donald Trump. Greta Thunberg et les activistes du climat sont sceptiques.

Même Donald Trump s’y met: au forum de Davos, chacun y allait mardi de sa promesse de planter des arbres pour lutter contre le changement climatique, sans totalement convaincre les militants de l’environnement.

C’est chaque année l’un des stands les plus courus dans la rue principale de la douillette station de ski, qui se transforme fin janvier en podium de l’élite économique et mondiale: celui de Zurich Insurance, qui distribue de gros bonnets bleus que l’on s’arrache pour se protéger contre les températures hivernales.

Mais cette année, il y a une nouveauté: l’assureur promet de planter un arbre pour chaque couvre-chef offert. Mardi après-midi, au premier jour du Forum économique mondial, le compteur affichait 5250.

Trump rejoint l’initiative

Planter des arbres pour compenser les émissions de CO2, voilà une idée qui trouve beaucoup d’écho à Davos. Jusqu’à Donald Trump qui a promis mardi de rejoindre l’initiative «1000 milliards d’arbres» (à planter ou à sauver) lancée par les organisateurs du Forum économique mondial.

 

Selon le WEF, il s’agit de monter une plateforme pour «unifier» les initiatives en faveur de la plantation ou de la conservation de forêts dans le monde.

«Les arbres sont l’un des meilleurs moyens de capter le gaz carbonique et d’arrêter les pires effets du changement climatique», selon Marc Benioff, patron de l’éditeur de logiciels Salesforce, partenaire financier de ce projet.

Le vice-premier ministre chinois Han Zheng a lui parlé mardi d’un programme «de grande valeur», vantant les propres efforts de reforestation de la Chine, qui est selon lui «prête à partager son expérience avec d’autres pays.»

 

Réserves des militants du climat

Cet engouement est vu avec une certaine réserve par les militants de l’environnement, à commencer par la jeune Suédoise Greta Thunberg, invitée de marque à Davos cette année.

«Nous ne vous disons pas de 'compenser vos émissions' simplement en payant quelqu’un d’autre pour planter des arbres dans des endroits comme l’Afrique, alors que dans le même temps des forêts comme l’Amazonie sont massacrées à une bien plus grande vitesse», a-t-elle déclaré.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ProtestationWEF 2020: les activistes du climat manifestent à Davos dans une ambiance bon enfantWEF 2020: les activistes du climat manifestent à Davos dans une ambiance bon enfant

NégociationsWEF 2020: Trump veut un accord de libre-échange avec la SuisseWEF 2020: Trump veut un accord de libre-échange avec la Suisse

DiscoursWEF 2020: Donald Trump salue un «boom économique» et maintient la pression sur PékinWEF 2020: Donald Trump salue un «boom économique» et maintient la pression sur Pékin

Top