03.05.2019, 12:35

Vous ne connaissez rien aux combats de reines? Tout ce qu’il faut savoir en cinq points

chargement
Les combats peuvent durer de quelques secondes à plusieurs dizaines de minutes. (illustration)

Explications La finale nationale des combats de reines se déroule ce week-end à Aproz. Vous n’y connaissez rien? Nos explications, en cinq points, pour que vous puissiez facilement suivre cet événement.

1. Les catégories

Les vaches qui participent aux combats sont divisées en différentes catégories, un peu comme les boxeurs. Chez ces dames, il y en a cinq. Les trois premières catégories fonctionnent selon le poids des bêtes. Ainsi, les vaches le plus lourdes sont dans la première catégorie, les poids moyens se retrouvent dans la deuxième et les plus légères sont dans la troisième. Les quatrième et cinquième catégories sont réservées aux jeunes bêtes. La quatrième est celle des primipares (les vaches ayant mis bas leur premier veau) et la cinquième est celle des génisses.

 

 

2. Le principe du combat

Les vaches combattent dans une arène. Dans cette zone se trouvent également les rabatteurs, qui mènent les lutteuses l’une à l’autre et qui veillent à ce qu’elles ne soient pas gênées par leurs congénères. La bête qui, à trois reprises, perd ou fuit ses adversaires est éliminée. Si elle n’est pas décidée à combattre, elle est considérée comme perdante. Un jury de cinq personnes applique ces règles d’élimination. Un combat peut durer de seulement quelques secondes à plus d’une quarantaine de minutes.

 

 

3. Les blessures

Avant les combats, les cornes des vaches, modelées par les éleveurs pour avoir une belle courbure, sont vérifiées. Elles ne doivent pas être trop pointues, afin de ne pas provoquer de blessures graves. Cela n’empêche pas que des participantes se blessent, mais c’est très rare et cela reste superficiel. Une blessure à une corne ou une coupure à l’oreille sont les blessures les plus courantes.

 

 

4. Les phases de la compétition

La compétition se divise en deux phases: les éliminatoires, puis la finale. Lors de la première étape, plusieurs groupes de douze à seize vaches sont formés dans chaque catégorie. Ces groupes passent les uns après les autres dans l’arène et les bêtes combattent. Les 4-6 vaches qui n’ont pas été éliminées sont qualifiées pour la finale.

 

 

En finale, les vaches s’affrontent aussi dans leur catégorie respective. La phase débute aussi avec des éliminations, à savoir que les bêtes qui perdent trois luttes sont éliminées. Les sept restantes doivent s’affronter à tour de rôle. Celle qui domine toutes les autres est couronnée reine. Si aucune vache ne gagne tous ses combats, deux bêtes sont classées ex-aequo.

 

 

5. La finale nationale

Chaque année, à Aproz, en Valais, a lieu la finale nationale. Pour avoir accès à cette finale, les bêtes doivent passer par un combat qualificatif qui se déroule en Valais. En principe, sept bêtes par catégorie sont qualifiées pour la finale.

Une sixième catégorie est exceptionnellement organisée pour cet événement: la «deuxième veau» qui ne nécessite pas de qualification préalable et qui est proposée uniquement pour le spectacle. Chaque année, des milliers de spectateurs se rendent à Aproz. Depuis quelques éditions, la finale est diffusée en direct sur la RTS. 

 

 

Sources: Fédération suisse d’élevage de la race d’Hérens, Wikipédia, Zermatt Tourisme


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 3 juin

ManquéSwiss Loto: pas de millionnaire au tirage de mercrediSwiss Loto: pas de millionnaire au tirage de mercredi

TransportsCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au TessinCoronavirus: des retards sur des chantiers CFF font grincer des dents au Tessin

CouacApp CFF: des données d'utilisateurs seraient transmises à GoogleApp CFF: des données d'utilisateurs seraient transmises à Google

AnimauxZoo de Zurich: la savane africaine attend les visiteurs dès samediZoo de Zurich: la savane africaine attend les visiteurs dès samedi

Top