Violence domestique: la Confédération et les cantons s’engagent

chargement

Coordonné La feuille de route signée par Berne et les cantons définit des mesures ciblées et coordonnées avec dix champs d’action prioritaires. Un numéro d’appel central sera notamment accessible 24 heures sur 24 heures pour les victimes.

 30.04.2021, 13:36
Le Département fédéral de justice et police qualifie la violence domestique de problème grave.

La lutte contre la violence domestique doit être renforcée. La Confédération et les cantons ont signé vendredi une feuille de route définissant des mesures concrètes, comme l’introduction d’un numéro de téléphone central pour les victimes.

La violence domestique est un problème grave, note vendredi le Département fédéral de justice et police (DFJP) dans un communiqué. En 2020, quelque 20’000 infractions relevant des violences domestiques ont été enregistrées. Et 28 personnes ont perdu la vie. Les femmes sont majoritairement touchées.

A lire aussi : Coronavirus: les violences envers les femmes explosent depuis la pandémie

Pour la Confédération et les cantons, il convient de combattre la violence domestique par des mesures ciblées et coordonnées. Après une rencontre avec tous les acteurs importants dans le domaine, ils ont adopté une feuille de route. Dix champs d’action prioritaires ont été établis.

 

 

L’accès à des offres de conseil est l’un d’eux. Il a été relancé lors de la pandémie de Coronavirus. Des scénarios ont déjà été élaborés pour mettre en place un numéro d’appel central accessible 24 heures sur 24. Les cantons vont également étudier la possibilité, dans le cadre d’un projet pilote, de mettre un bouton d’alarme à la disposition des victimes sur une base volontaire.

 

 

La prévention de la violence, la prise en charge des victimes, la protection des enfants, le suivi des auteurs de violences domestiques, la formation continue ou encore la coordination entre les acteurs font partie des autres champs d’action identifiés.

La feuille de route pose les jalons de la mise en oeuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, que la Suisse a ratifiée en 2018, note le DFJP. Son application fera partie intégrante du plan d’action national décidé par le Parlement dans le cadre du programme de législature 2019–2023 pour concrétiser cette convention.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

AgressionsViolence domestique: légère hausse des cas en 2019Violence domestique: légère hausse des cas en 2019

DrameSaint-Gall: un cas de violence domestique fait deux mortsSaint-Gall: un cas de violence domestique fait deux morts

PandémieCoronavirus: la violence domestique n’a pas augmenté dans la plupart des cantonsCoronavirus: la violence domestique n’a pas augmenté dans la plupart des cantons

ProtectionViolence domestique: vers un pisteur sur les victimes en cas d’interdiction de contact?Violence domestique: vers un pisteur sur les victimes en cas d’interdiction de contact?

Suisse: la violence domestique fait un mort tous les quinze joursSuisse: la violence domestique fait un mort tous les quinze jours

Top