01.01.2017, 15:33

Vallorbe: TGV immobilisé, les passagers prennent possession du bar et distribuent la nourriture

chargement
Les passagers se sont servis dans le bar du wagon restaurant.

SNCF Dimanche, en début d'après-midi, un TGV Lyria est resté immobilisé pendant plus de deux heures à la gare de Vallorbe, sans personnel à bord. Les passagers, excédés, ont pris d'assaut le bar et distribué la nourriture dans tout le train. En surnombre, beaucoup ont quitté les wagons pour se passer le temps sur les voies de chemin de fer.

Dimanche, peu après midi, le train SNCF à destination de Paris quittait la gare de Lausanne avec une rame en moins. Les passagers ont donc dû s'entasser dans la moitié de la place prévue. Arrivé à Vallorbe, le train s'est immobilisé sur l'échangeur et les passagers ont été informés qu'il y aurait une attente de 2 heures avant l'arrivée de la seconde rame ainsi que le personnel français.

Excédés et abandonnés à leur sort, certains passagers décident alors de se servir dans le bar du wagon restaurant. Ils forcent les placards et se mettent à distribuer la nourriture.

 

 

"D'abord ils ont pris les petites sucreries et les boissons, puis les sandwichs et les cafés, nous raconte une passagère. Ils ont réussi à faire fonctionner le grille-pain et à cuire des croque-monsieurs. Avec des palettes en carton, ils ont amené les vivres dans tous les wagons. Le mouvement s'est organisé de lui-même." 

Vers 13 heures, le bar était déjà vide. "Des personnes de tous âges défilaient pour venir se servir. Il y avait un très bonne ambiance, les gens parlaient ensemble, riaient."

Wagons surpeuplés

En raison de l'absence d'une seconde rame, beaucoup de passagers n'avaient pas de sièges et devaient rester debout ou s'asseoir dans les couloirs. Nombre d'entre eux ont profité de l'ouverture des portes pour se balader à l'extérieur, notamment entre les rails de l'échangeur.

 

 

La seconde rame, bloquée à Dijon par une panne, est finalement arrivée à 15 heures en renfort, avec le personnel français. Le voyage a pû reprendre plus sereinement, puisque tous les passagers avaient trouvé une place assise. Concernant le bar, seule une annonce a été faite dans les hauts-parleurs des wagons: "Suite à un problème d'acheminement du matériel, le bar restera fermé tout le trajet."

Plus tard, des boîtes de nourriture ont été distribués comme compensation au retard.

 

 

 

Même si l'immobilisation s'est déroulée dans la bonne humeur et l'entraide, les passagers envisagent de porter plainte auprès de la SNCF pour se faire rembourser leurs billets.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

IngénieuxBienne: coincés dans un train CFF, les passagers organisent un mannequin challengeBienne: coincés dans un train CFF, les passagers organisent un mannequin challenge

Top