06.06.2017, 00:01

Unis contre l’initiative «linguicide»

Abonnés
chargement
Pour l’heure, dans les Grisons, en troisième année (5e Harmos), les élèves de langue maternelle latine apprennent l’allemand et les germanophones choisissent entre romanche et italien.

 06.06.2017, 00:01 Unis contre l’initiative «linguicide»

Par Andrée-Marie Dussault

GRISONS Après la validation de l’initiative sur l’enseignement d’une seule langue étrangère au primaire, les défenseurs des langues minoritaires poursuivent le combat.

LE CONTEXTE
Le 3 mai dernier le Tribunal fédéral a validé l’initative lancée dans les Grisons intitulée «Une seule langue étrangère à l’école primaire». L’exécutif cantonal avait mis son veto, arguant que l’initiative provoquerait une discrimination fondée sur la langue. Le Grand Conseil avait suivi. Si l’initiative venait à être acceptée par le peuple, l’anglais ne serait enseigné au...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top