02.08.2015, 19:43

Une partie du programme d'économies passe à la trappe

chargement

Une partie du programme d'économies du Conseil fédéral pour 2012-2013 va passer à la trappe. Au vu d'une embellie financière spectaculaire, la commission des finances du Conseil des Etats recommande à l'unanimité de ne pas entrer en matière et de renoncer ainsi à 280 millions de francs de coupe.

«En comparaison avec l'étranger, la situation des finances fédérales est sensationnelle», s'est félicité hier devant la presse le président de la commission, Pankraz Freitag (PLR/GL). Il n'y a donc plus de raison objective d'entrer en matière sur le programme de consolidation.

Au lieu des 2 milliards de déficit budgétisés pour 2010, la Confédération attend un bénéfice de 3 milliards de francs, a annoncé la ministre des finances Eveline Widmer-Schlumpf. Les chiffres sont provisoires, mais l'évolution des recettes laisse présager un excédent structurel de près d'un milliard en 2012 et d'autres de l'ordre de 100 à 200 millions pour 2013 et 2014.

Le Département des finances estime donc lui aussi qu'il n'est pas nécessaire de mettre en œuvre l'intégralité du programme d'économies pour 2012 et 2013 afin de respecter le frein à l'endettement. Il s'agit de renoncer à 50 mesures d'économies à relativement court terme pour un volume de 280 millions de francs.

En septembre, le Conseil fédéral parlait encore de 500 à 600 millions de francs. Entretemps, un accord a été trouvé avec les cantons en lien avec la péréquation financière et des corrections ont été nécessaires dans le domaine de l'assurance invalidité, s'est bornée à expliquer Eveline Widmer-Schlumpf.

L'Armée devra moins se serrer la ceinture, les hautes écoles ne disposeront pas de moins de moyens pour leur recherche et les crèches de davantage de subsides. Exit aussi des mesures à court terme pour soulager la facture de l'assurance maladie. Le répit pour des institutions comme le haras d'Avenches ou la plateforme d'information swissinfo pourrait toutefois être de courte durée.

Le programme d'abandon des tâches de la Confédération n'est pas supprimé pour autant. C'est une tâche à long terme du Parlement qui doit redonner une certaine marge de manœuvre financière à la Confédération. La situation des finances fédérales peut changer rapidement et il faut être prudent, a averti Pankraz Freitag.

Le programme de consolidation 2012-2013 présenté par le Conseil fédéral prévoyait en septembre un allégement budgétaire total de 1,5 à 1,6 milliard de francs par an. Le Conseil fédéral ne renonce pas aux mesures d'économies de sa compétence qui ne nécessitent pas de modifications légales. /ats

Une partie du programme d'économies passe à la trappe


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

live
EpidémieCoronavirus: quatrième mort en Italie, trains temporairement suspendus vers l'AutricheCoronavirus: quatrième mort en Italie, trains temporairement suspendus vers l'Autriche

C’est nonVotation du 17 mai: les syndicats rejettent l’initiative contre la libre-circulation de l’UDCVotation du 17 mai: les syndicats rejettent l’initiative contre la libre-circulation de l’UDC

ChiffresPopulation: plus de divorces, moins de mariages et d’enfants, voici l’état de la famille en SuissePopulation: plus de divorces, moins de mariages et d’enfants, voici l’état de la famille en Suisse

AideSuicide assisté: légère hausse du nombre d’accompagnements dans la mort chez ExitSuicide assisté: légère hausse du nombre d’accompagnements dans la mort chez Exit

Hausse de suicides assistés chez Exit

Le nombre de personnes ayant eu recours au suicide assisté a légèrement augmenté. L’association Exit a enregistré 1214...

  24.02.2020 09:08

COOPÉRATIONExperts suisses à la police  de BamakoExperts suisses à la police  de Bamako

Top