12.10.2017, 00:01

Un œil sur la montagne qui s’effondre

Abonnés
chargement
1/3  

 12.10.2017, 00:01 Un œil sur la montagne qui s’effondre

Par Sevan Pearson

ALETSCH A Moosfluh, sur la rive gauche du glacier valaisan, toute une pente est en mouvement. Un laboratoire à ciel ouvert permet de surveiller le glissement de terrain.

Difficile d’imaginer qu’ici, à Aletsch, sous nos pieds, il y a potentiellement 150 millions de mètres cubes de terrain, voire davantage, qui pourraient s’écrouler. A titre de comparaison, à Bondo, ce sont 3 millions de mètres cubes qui se...

Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top