08.08.2017, 20:23

Un hooligan risque quatre ans de prison pour avoir jeté des explosifs et des fumigènes lors d'un match

chargement
L'analyse des images de surveillance a prouvé que le prévenu, fan du club saint-gallois, avait jeté les engins explosifs et les fumigènes sur le terrain de jeu. (illustration)

Tribunal pénal fédéral Un hooligan appenzellois de 24 ans risque quatre ans de prison pour avoir jeté des explosifs et des fumigènes lors d'un match de Super League à Lucerne. Un spectateur avait été blessé par cet acte et souffre toujours de séquelles.

Un Appenzellois de 24 ans risque quatre ans de prison et 500 francs d'amende pour avoir jeté des explosifs et des fumigènes lors d'un match de Super League à Lucerne. Le Ministère public de la Confédération a requis cette peine mardi devant le Tribunal pénal fédéral.

L'accusé est resté muet jusqu'ici. Son défenseur a plaidé sa relaxe. Le jugement sera rendu mercredi en fin de matinée.

C'est le premier acte d'accusation transmis par le MPC pour violence au stade. Les faits se sont déroulés le 21 février 2016 à Lucerne, lors d'une rencontre opposant le FC Lucerne au FC St-Gall.

L'analyse des images de surveillance a prouvé que le prévenu, fan du club saint-gallois, avait jeté les engins explosifs et les fumigènes sur le terrain de jeu. Il avait ainsi accepté que des personnes puissent être blessées, et que des dommages surviennent aux installations et à la pelouse.

Un blessé

Un spectateur de près de 50 ans, qui suivait le match dans le secteur contigu, avait été blessé durablement par cet acte. Ayant subi une importante perte d'audition, il a dû être opéré. Mardi, l'homme a indiqué souffrir encore de flash-back.

Lors de l'explosion, survenue à une vingtaine de mètres de lui, il a cru qu'il s'agissait d'une bombe. Constitué partie civile, il réclame 60'000 francs de dommages-intérêts.

Droit au silence

Devant les juges, l'accusé a fait usage de son droit au silence. Durant la procédure, il n'a rien dit non plus sur ses complices, qui avaient participé à l'introduction des engins interdits dans l'enceinte du stade.

Tout au plus a-t-il admis, dès sa première audition, avoir jeté des fumigènes. Mais avec les précautions d'usage, a-t-il précisé, mentionnant avoir bien vu où il les lançait et veillé à ce qu'aucun joueur ne se trouve à proximité, a rappelé son avocat pour justifier sa demande de mise en liberté.

Caractérisé comme sournois

Il n'a jamais eu pour objectif de blesser quiconque ni de commettre de dégâts, a ajouté le défenseur. Et de relever, s'agissant du blessé à l'ouï, qu'aucun autre spectateur n'a déposé plainte.

Mais pour le Ministère public, le comportement de l'accusé est tout autre que celui décrit par son défenseur. Le caractérisant de sournois, il a relevé toute la peine qu'il a prise avec ses complices de la scène des fans-ultras à introduire les engins pyrotechniques dans le stade. Il n'a en outre jamais voulu s'exprimer sur ses complices.

Le représentant du MPC ne croit en outre pas aux précautions qu'aurait prises l'accusé avant de jeter ses fusées. Vu l'agitation qui règne dans les rangs des fans et les drapeaux qui s'agitent, il lui était impossible d'assurer que personne ne serait victime de son jet.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

SupportersLa Suisse se joint aux efforts internationaux pour lutter contre le hooliganismeLa Suisse se joint aux efforts internationaux pour lutter contre le hooliganisme

HooliganismeHooliganisme: au moins 33 supporters ont été interpellés suite à une rixe avant le match Servette-XamaxHooliganisme: au moins 33 supporters ont été interpellés suite à une rixe avant le match Servette-Xamax

violenceCroatie: un hooligan du Hadjuk Split rentre sur le terrain avec une barre de fer et menace l'arbitreCroatie: un hooligan du Hadjuk Split rentre sur le terrain avec une barre de fer et menace l'arbitre

Sur le terrain avec une barre de fer

Les hooligans croates sont parmi les plus violents de la planète. Ce weekend, l'un d'eux, supporter du Hajduk Split,...

  13.03.2017 17:34

Top