28.10.2016, 09:21

Extrême-droite: un concert néonazi prévu à Lausanne le 5 novembre prochain

chargement
Le groupe lyonnais Frakass devrait se produire le 5 novembre à Lausanne.

Extrêmisme Après des concerts d'extrême droite en Suisse alémanique, le mouvement gagne la Romandie. Ce sont cette fois-ci des néonazis venant de France, et non d'Allemagne, qui ont prévu un concert dans la capitale vaudoise le samedi 5 novembre prochain.

Jusqu'à présent, c'était la Suisse alémanique qui était touchée par ces manifestations. Des mouvement d'extrême droite allemands se réunissent régulièrement pour des concerts néonazis en terres helvétiques.

Saint-Gall est très ciblé ces dernières semaines. Un concert a accueilli plus de 5'000 personnes le 15 octobre passé, et les autorités n'ont pas su empêcher. Le canton a réagit en annoncant ne plus tolérer ces événements sur son territoire.

Seulement, une semaine après, un chanteur interdit d'entrée en Suisse s'est produit dans le canton. Vendredi, le parti socialiste saint-gallois a demandé la démission du chef de police.

 

 

Une conférence à Lausanne

Dans son édition de vendredi, le Blick a révélé un projet de concert du même type... dans la capitale vaudoise. Ce sont cette fois-ci des extrémistes de France et d'Italie qui se regrouperaient en Romandie le 5 novembre prochain.

À la base, il s'agit d'une "conférence sur le nationalisme" organisée par la section romande du Parti nationaliste suisse (PNOS), avec à sa tête Philippe Brennenstuhl.

En tête d'affiche, deux invités de groupes d'extrême droite. Daniel Conservano, blogueur et youtubeur français qui milite pour une Europe ethniquement blanche.  Le second est Sébastien de Boëldieu, porte-parole du groupe italien CasaPound autoproclamé "fascites du 3e millénaire".

Un concert aux hymnes des SS

"BlitzKrieg" (Guerre éclair) ou "Meine Ehre heisst Treue" (notre honneur s'appelle fidélité) sont des devises des SS, mais également les titres du groupe français Frakass qui doit se produire après la conférence à Lausanne.

Selon le média alémanique, les autorités vaudoises sont au courant de la manifestation et doivent analyser la situation pour décider d'éventuelles mesures. 


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

racismeExtrême-droite: le chanteur du groupe FLAK, interdit d'entrée en Suisse, chante pour le Parti national suisseExtrême-droite: le chanteur du groupe FLAK, interdit d'entrée en Suisse, chante pour le Parti national suisse

Saint-GallConcerts d'extrême-droite: la police de Saint-Gall ne tolérera plus de tels événementsConcerts d'extrême-droite: la police de Saint-Gall ne tolérera plus de tels événements

Radicalisme de droiteSt-Gall: près de 5000 personnes ont assisté à un concert de groupes rock d'extrême droiteSt-Gall: près de 5000 personnes ont assisté à un concert de groupes rock d'extrême droite

Top