02.04.2020, 08:03

Transport ferroviaire: la Commission de la concurrence donne son feu vert à une participation dans CFF Cargo

chargement
CFF Cargo transporte en Suisse quelque 30 millions de tonnes de marchandises, ce qui équivaut à une capacité journalière de près de 10'000 convois en camion. (archives).

Approbation Alors que la Commission de la concurrence (Comco) avait lancé en décembre 2019 un examen sur la participation d’entreprises dans CFF Cargo, le régulateur a estimé jeudi que cette opération est autorisée et qu’elle ne mène pas à une suppression de la concurrence.

La Commission de la concurrence (Comco) a approuvé la participation d’un consortium d’entreprises dans CFF Cargo. Le régulateur estime que cette opération «ne mène pas à la suppression d’une concurrence efficace».

Planzer et Camion-Transport, via leur filiale commune Swiss Combi, veulent acquérir une participation de 35% dans la division fret des CFF, a rappelé le gendarme de la concurrence jeudi dans un communiqué. Les entreprises Galliker et Bertschi participent également dans cette co-entreprise.

En décembre 2019, la Comco avait lancé un examen approfondi de l’opération, estimant que cette prise de participation recelait notamment un risque de «création d’une position dominante collective».

Collaboration des CFF avec quatre transporteurs routiers

L’annonce du projet de collaboration entre les CFF et quatre transporteurs routiers remonte à fin août 2019. Planzer, Camion-Transport, Galliker et Bertschi avaient alors fait part de leur intention de prendre une participation dans CFF Cargo via un consortium baptisé Swiss Combi.

Ce dernier s’était porté acquéreur – pour un montant non divulgué – de 35% du capital-actions, les CFF conservant la majorité de contrôle avec les 65% restants. La participation de Planzer et Camion-Transport dans Swiss Combi se monte à 80% à parts égales, les 20% restants étant répartis entre Bertschi et Galliker, à raison de 10% chacun.

CFF Cargo transporte en Suisse quelque 30 millions de tonnes de marchandises, ce qui équivaut à une capacité journalière de près de 10’000 convois en camion. Le rapprochement ne concerne pas la branche internationale de CFF Cargo, destinée à être séparée de CFF Cargo au printemps 2020, après quoi elle sera directement gérée par l’ex-régie fédérale.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

DépartTransports: en pleine crise du coronavirus, le patron des CFF Andreas Meyer tire sa révérenceTransports: en pleine crise du coronavirus, le patron des CFF Andreas Meyer tire sa révérence

rail et routeCoronavirus: les transports publics réduisent encore leur offreCoronavirus: les transports publics réduisent encore leur offre

PandémieCoronavirus – Transports publics: la réduction de l’offre désormais perceptibleCoronavirus – Transports publics: la réduction de l’offre désormais perceptible

BaisseTransports publics: la réduction de l’offre a commencéTransports publics: la réduction de l’offre a commencé

TransportsTransports publics: subventions perçues en trop par les CFF et la BLSTransports publics: subventions perçues en trop par les CFF et la BLS

Top