20.02.2020, 20:07

Télévision: un accord inédit pour diffuser plus largement les films romands

chargement
Le partenariat public-privé qui lie la RTS et Léman Bleu permettra de diffuser plus largement les films romands.

Visibilité Un nouveau partenariat entre la RTS et la chaîne Léman Bleu permettra à cette dernière de diffuser des films romands détenus jusqu’ici en quasi exclusivité par le service public. Ce coup de pouce au cinéma romand a été bien accueilli par le milieu.

Des documentaires coproduits par la RTS pourront être diffusés sur Léman Bleu TV. Cette nouveauté découle d’un partenariat inédit entre la RTS, la télévision régionale genevoise et les producteurs.

Cet accord de Diffusion de films romands – le DIF – a été présenté jeudi à la presse. Ce partenariat public-privé unique en son genre, selon Pascal Crittin, directeur de la RTS, vise à donner une meilleure visibilité aux créations romandes.

Concrètement, les films qui seront achetés par Léman Bleu pourront être diffusés une fois sur son antenne dans une fenêtre de deux semaines à la suite de leur diffusion sur la RTS. Jusqu’à présent, la RTS avait l’exclusivité des droits de diffusion pendant sept ans.

Le prix de l’achat des films est encore en discussion avec les producteurs. Il devrait toutefois se situer en dessous des 100 francs par minute, qui est le prix en vigueur dans le secteur, selon Steven Artels, responsable de l’unité des films documentaires de la RTS.

 

En savoir plus : les meilleurs moments du cinéma romand selon la RTS

 

Le directeur de Léman Bleu, Laurent Keller, a déjà retenu quatre films. Ces œuvres traitent notamment de psychiatrie et d’enjeux de société liés au genre. Le premier documentaire devrait être diffusé en septembre sur la chaîne régionale.

Soirées thématiques

Selon le DIF, Léman Bleu s’engage à promouvoir activement ces documentaires. Il y aura des teasers, des bandes-annonces, des reportages sur la fabrication du film et des débats thématiques, a annoncé M.Keller, qui veut avant tout faire «bouger les lignes».

On fera venir sur le plateau des politiques pour les confronter aux sujets traités dans les documentaires, a précisé le directeur de Léman Bleu. En diffusant ces films en «prime time» en fin de semaine, la télévision régionale peut compter sur une audience de 50’000 téléspectateurs.

L’existence des documentaires sera aussi prolongée grâce au renvoi vers les plateformes RTS-Play ainsi que sur la future plateforme VOD que la SSR lancera à l’automne. Cet accord préparé sous l’égide de Fonction: Cinéma est une première en Suisse. Ce modèle pourrait être étendu à d’autres télévisions régionales, a indiqué M.Crittin.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

CinémaLe cinéma suisse boude-t-il le jeune public?Le cinéma suisse boude-t-il le jeune public?

StreamingTélévision: «The Mandalorian» et «Baby Yoda» rempilent pour une deuxième saisonTélévision: «The Mandalorian» et «Baby Yoda» rempilent pour une deuxième saison

CinémaCinéma: la comédie suisse «Wolkenbruch» de Michael Steiner en lice pour les OscarsCinéma: la comédie suisse «Wolkenbruch» de Michael Steiner en lice pour les Oscars

CinémaCinéma documentaire: 330 séances prévues en Suisse à l’occasion du Festival du film vertCinéma documentaire: 330 séances prévues en Suisse à l’occasion du Festival du film vert

CultureQuels succès pour le cinéma suisse?Quels succès pour le cinéma suisse?

Top