09.02.2018, 00:01

Susanne Ruoff en bien mauvaise posture

Premium
chargement
Susanne Ruoff dit n’avoir pris connaissance des manipulations comptables de CarPostal qu’en novembre dernier.
Par philippe boeglin

MALVERSATIONS La patronne de La Poste dit n’avoir rien su des tricheries de CarPostal avant 2017. Mais un document interne et un entretien avec l’OFT montrent qu’elle a été alertée en 2012 et 2013.

comme pressenti, Susanne Ruoff ne s’est pas tirée d’affaire mardi dernier lors de sa conférence de presse, à la mise en scène pourtant bien huilée. Elle se fait secouer sans ménagement par les tricheries comptables de la filiale CarPostal, et les 78,3 millions de francs de subventions publiques...

À lire aussi...

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

CriseTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirusTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirus

FlashbackViolence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»Violence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»

ConsommationLivraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.Livraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.

PédagogiePratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunesPratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunes

Top