Sunrise: le directeur général Olaf Swantee démissionne après la fusion avortée avec UPC Suisse

chargement

Changement Des changements sont intervenus chez Sunrise après l’échec de la fusion avec UPC Suisse. Olaf Swantee, son directeur général, a démissionné de façon inattendue. Le responsable des finances, André Krause, le remplace. Le président et le vice-président, quant à eux, ne se représenteront pas pour un nouveau mandat.

 03.01.2020, 07:12
Olaf Swantee a démissionné de Sunrise à la surprise générale (archives).

L’opérateur Sunrise a annoncé vendredi plusieurs départs à sa direction, dont celui du patron Olaf Swantee, plus de deux mois après l’échec de la fusion avec son homologue UPC Suisse.

M. Swantee, qui avait rejoint Sunrise en 2016, a été remplacé avec effet immédiat par le responsable des finances André Krause.

Le président Peter Kurer et le vice-président Peter Schöpfer ne se représenteront pas, quant à eux, pour un nouveau mandat à la prochaine assemblée générale du groupe en 2020.

«Une décision difficile»

Aucune indication n’a été fournie dans le communiqué sur les raisons de ces départs. Sunrise n’a pas non plus apporté de précision quant à la nomination d’un nouveau directeur financier.

Interrogé par AWP, M. Swantee a évoqué «une décision difficile» prise en concertation avec sa famille. Après le rejet de la fusion par les actionnaires, l’ex-directeur général a estimé «qu’il fallait un nouveau CEO qui développera un nouveau plan à long terme pour la société».

Un Allemand directeur général

Il a applaudi la nomination d’André Krause à la tête de la direction, estimant que ce dernier connaissait particulièrement bien l’entreprise et était en mesure de la développer.

M. Krause a rejoint le numéro deux helvétique du secteur en 2011, participant notamment à l’entrée en Bourse de la société et à la cession des antennes de télécommunication.

Le nouveau patron, de nationalité allemande, dispose «d’une vaste expérience» dans le domaine, qu’il a notamment acquise dans ses précédentes fonctions de directeur financier chez Telefónica O2 Germany.

L’échec de la fusion avec UPC Suisse

Face à la résistance de certains actionnaires réticents à procéder à une augmentation de capital, Sunrise avait abandonné en octobre dernier le rachat d’UPC Suisse pour 6,3 milliards de francs.

La résiliation de l’accord de vente avec le propriétaire Liberty Global a entraîné le versement au géant américain d’une pénalité de 50 millions de francs.

Les analystes n’ont pas été étonnés par cette démission, mais sont néanmoins déçus par le départ d’un responsable perçu comme compétent.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

TélécommunicationsSunrise renonce au rachat d’UPC Suisse: une débâcle à plusieurs dizaines de millions de francsSunrise renonce au rachat d’UPC Suisse: une débâcle à plusieurs dizaines de millions de francs

TestCFF: Internet gratuit dans les trains réservé aux abonnés de Sunrise et SaltCFF: Internet gratuit dans les trains réservé aux abonnés de Sunrise et Salt

TéléphonieTélécommunications: Swisscom vainqueur du dernier test de réception mobile, devant Sunrise et SaltTélécommunications: Swisscom vainqueur du dernier test de réception mobile, devant Sunrise et Salt

télécomsCommunications: Sunrise rachète UPC Suisse pour 6,3 milliards de francsCommunications: Sunrise rachète UPC Suisse pour 6,3 milliards de francs

TélécomsSunrise met en service la première antenne 5G de SuisseSunrise met en service la première antenne 5G de Suisse

Top