SUISSE-UE: l'accord-cadre est enterré, mais les discussions se poursuivent

chargement

relations La Suisse interrompt les négociations avec Bruxelles mais continue à miser sur la voie bilatérale.

  27.05.2021, 00:01
Lecture: 6min
Premium
Guy Parmelin a fait référence mercredi au dimanche de 1992 où la Suisse avait refusé d’entrer dans l’Espace  économique européen: «Nous ne pouvons pas parler d’un mercredi noir».

Pour Guy Parmelin, «nous ne pouvons pas parler d’un mercredi noir», référence au dimanche de 1992 où la Suisse avait refusé d’entrer dans l’Espace économique européen. Pourtant, le moment semble à nouveau historique. Le Conseil fédéral annonce qu’il ne signera pas l’accord-cadre institutionnel qui devait coiffer les cinq accords bilatéraux d’accès au marché entre la Suisse et l’Union européenne.

Le gouvernement a fait savoir mercredi par écrit à Ursula von der Leyen, la présidente de la Commission, qu’il est «préférable de mettre un...

À lire aussi...

C’est décidéAccord-cadre: le Conseil fédéral rompt les négociations, l’UE «regrette»Accord-cadre: le Conseil fédéral rompt les négociations, l’UE «regrette»

innovationAccord-cadre avec l'UE: les medtechs sur leurs gardesAccord-cadre avec l'UE: les medtechs sur leurs gardes

Prise de positionAccord-cadre: le Bade-Wurtemberg espère un compromis entre la Suisse et l’UEAccord-cadre: le Bade-Wurtemberg espère un compromis entre la Suisse et l’UE

Suisse-UEAccord-cadre: le plan de l’usam en cas d’échec des négociationsAccord-cadre: le plan de l’usam en cas d’échec des négociations

Top