30.05.2016, 07:23

Suisse: procès du financier bâlois Dieter Behring accusé d'avoir détourné 800 millions de francs

chargement
Dieter Behring comparaît ce lundi pour escroquerie par métier et blanchiment qualifié.

JUSTICE Le bâlois Dieter Behring comparait ce lundi devant le Tribunal pénal fédéral pour escroqueries par métier et blanchiment d'argent qualifié. La procédure aurait duré plus de douze ans, en raison de l'ampleur sans précédant de ses actes.

Le financier Dieter Behring comparaît ce lundi devant le Tribunal pénal fédéral (TPF). Le Bâlois répond d'escroqueries par métier et de blanchiment qualifié. Son procès devrait durer jusqu'à fin juin.

Il intervient après une procédure qui aura duré une douzaine d'années. Selon l'acte d'accusation du Ministère public de la Confédération, Dieter Behring a lésé près de 2000 investisseurs entre septembre 1998 et octobre 2004.

La chute du financier bâlois, d'une ampleur sans précédent, a laissé un trou financier de quelque 800 millions de francs. Dieter Behring avait assuré à ses clients que la moitié de l'argent confié allait dans des placements de père de famille et que le reste était investi dans des valeurs plus spéculatives, ce qui garantissait des rendements plus élevés.

 

 

Selon les indications données par Dieter Behring à sa clientèle, 30% des investissements à caractère spéculatif reposaient sur un outil financier qu'il avait lui-même développé. Il assurait que son système était éprouvé depuis des années et permettait d'atteindre des rendements à deux chiffres.

Bijoux, montres et hauts salaires

En réalité, le prétendu système "maison" n'était qu'un leurre. L'argent confié par de nouveaux clients auait servi à financer les intérêts dus aux précédents investisseurs. De plus, l'accusé aurait utilisé une partie de l'argent qui lui était confié pour ses besoins personnels.

Dieter Behring aurait notamment gaspillé 5,3 millions de francs pour acheter montres et bijoux. En 2001, il se serait octroyé un salaire de 328'000 francs. En 2002, puis en 2003, il se serait versé 600'000 francs sur son compte.

Plusieurs avocats d'office ont renoncé à leur mandat ou en ont été déchargés par le Ministère public de la Confédération. Le défenseur actuel du prévenu est l'avocat zurichois Bruno Steiner. Le jugement sera rendu fin septembre.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

brésilBrésil: arrêté pour escroquerie, après avoir été encensé par son épouseBrésil: arrêté pour escroquerie, après avoir été encensé par son épouse

Top