Suisse: après le scandale Darius Rochebin, la parole se libère au sein des médias

chargement

Harcèlement sexuel Plusieurs collaboratrices de la RTS ont décidé d’agir après le scandale qui a ébranlé le paysage suisse. D’abord au sein de leur entreprise, puis de façon plus vaste, avec un compte Instagram destiné à toutes les rédactions romandes, SwissMediaToo. Les membres ne cessent d’affluer.

Par Aurélie Lebreau
  01.12.2020, 00:01
Lecture: 7min
Premium
Darius Rochebin, accusé d'agression sexuel, a ouvert la boîte de Pandore au sein des médias (archives).

«Alors tu t’es fait fertiliser?», demande un employé de la Radio-télévision suisse (RTS) à une collègue enceinte. «Ce même collègue qui, à 5 heures du matin, nous glissait dans l’ascenseur, mmmhh… première érection matinale.» A Léman Bleu, un autre s’exclame à l’adresse d’une consœur, en pleine séance de rédaction, «viens là que je te sodomise» – «pour rire». Pour sa part, le rédacteur en chef d’un média romand observe, à propos d’une collègue, qu’«elle, elle est tendue, faudrait vraiment qu’elle tire un coup».

 

À lire aussi...

révélationsL’ex-star de la RTS Darius Rochebin accusé de harcèlement sexuelL’ex-star de la RTS Darius Rochebin accusé de harcèlement sexuel

HARCÈLEMENTMédias: Darius Rochebin visé par des plaintes de harcèlementMédias: Darius Rochebin visé par des plaintes de harcèlement

Dariusgate à la RTS

Comportement problématique, gestes déplacés et faux profils Facebook: le journaliste Darius Rochebin est visé.

  02.11.2020 00:01
Premium

médiasDarius Rochebin porte plainte contre «Le Temps» pour diffamationDarius Rochebin porte plainte contre «Le Temps» pour diffamation

TémoignageHarcèlement sexuel: après le scandale RTS, les rédactions suisses vivent leur #MeTooHarcèlement sexuel: après le scandale RTS, les rédactions suisses vivent leur #MeToo

Top