03.08.2015, 08:57

Solar Impulse en démonstration au Bourget

chargement

L'avion solaire expérimental Solar Impulse, l'une des Stars du Salon du Bourget à Paris, a effectué dimanche un vol de démonstration sous les applaudissements du public. Il s'agissait du seul vol de l'avion suisse en raison des conditions météorologiques.

Solar Impulse a quitté le sol peu après 10h00, à la faveur d'une Météo radieuse, a indiqué l'AFP. Cette libellule géante, de l'envergure d'un Airbus A-340, est incapable de décoller si le vent sur le tarmac est supérieur à 12 kilomètres/heure, en raison de son faible poids, celui d'une voiture. Markus Scherdel, le premier à avoir piloté ce prototype, était aux manettes dimanche.

Le show, qui a duré une vingtaine de minutes, était commenté en direct par Bertrand Piccard, président et initiateur du projet. Ce «vol de démonstration fabuleux» constituait «un bouquet final poétique, scientifique, environnemental et humain au Salon du Bourget», selon un communiqué de Solar Impulse diffusé sur son site.

Les médias français se sont faits l'écho de l'engouement provoqué par Solar Impulse durant la semaine. «Je crois que les gens se demandent comment c'est possible de voler sans carburant fossile. Et ça les fait rêver», a expliqué samedi Bertrand Piccard, interrogé par les quotidiens «24 Heures» et «La Tribune de Genève» pour expliquer cet engouement.

Dans un communiqué dimanche, l'équipe de l'avion solaire s'est  particulièrement réjouie d'être aujourd'hui «présente au Salon du  Bourget, devant un tel public, face aux plus hauts responsables de  l'industrie aéronautique et aux autorités politiques».

De Payerne à Bruxelles, puis Paris
Solar Impulse avait atterri mardi 14 juin au Bourget, à côté de Paris, en provenance de Bruxelles, après un vol prolongé de plusieurs heures en raison du trafic aérien et des possibilités, inexistantes dans la journée, de se poser. Dans la capitale belge, il avait été présenté aux autorités européennes ainsi qu'à divers experts en aéronautique.

L'avion zéro carburant avait réalisé son premier vol hors de Suisse le 13 mai entre Payerne et Bruxelles. Avec cet engin du futur, Bertrand Piccard veut «soutenir les efforts des institutions européennes pour adopter une politique énergétique ambitieuse». Solar Impulse veut réaliser à terme un tour du monde.

L'appareil d'une envergure de 64 mètres, ne pèse que 1,6 tonne. Les ailes du prototype sont recouvertes de 12'000 cellules photovoltaïques alimentant quatre moteurs électriques d'une puissance de 10 chevaux chacun. /ats


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

TRANSPORTSLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnitésLes CFF et le BLS ont perçu trop d’indemnités

CLIMATL’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864L’hiver le plus doux  en Suisse depuis 1864

JackpotEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francsEuro Millions: un joueur remporte près de 71,5 millions de francs

live
EpidémieCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en ValaisCoronavirus: des manifestations qui passent à la trappe, premier cas décelé en Valais

opinion"En faire trop ou trop peu", l'éditorial de Stéphane Devaux"En faire trop ou trop peu", l'éditorial de Stéphane Devaux

"En faire trop ou trop peu"

Il vaut sans doute mieux en faire un peu trop que pas assez pour empêcher un virus de se propager, note Stéphane Devaux...

  28.02.2020 19:45
Premium

Top