Sécurité routière: les automobilistes préfèrent ignorer leur système d'aide au stationnement

chargement

Parking On compte plusieurs dizaines de milliers d'accidents lors de manoeuvres de parcage. Les systèmes d'aide au stationnement ne permettent pas vraiment d'éviter les collisions. De nombreux automobilistes choisissent de s'en passer et préfèrent faire confiance à leur instinct.

 08.04.2019, 10:49
Les conducteurs préfèrent se fier à leurs sens plutôt qu'à la technologie.

La sécurité augmente sur les routes suisses. Les systèmes d’assistance à la conduite expliquent en partie la diminution des du nombre de morts et de blessés graves. Les capteurs et autres caméras installés dans le véhicule permettent de surveiller notamment la distance avec le véhicule ou le piéton devant eux et freiner en cas de collision imminente.

A lire aussi : Sécurité routière: vers un système automatisé de freinage de voiture dès 2020 en Suisse

Néanmoins, la technologie a ses limites. Ainsi, les systèmes d’aide au stationnement ne permettent pas vraiment d’éviter les accidents qui se produisent lors des manoeuvres de parcage, selon l’assurance AXA interrogée par la Basler Zeitung. De nombreux accidents de stationnement se produisent en dehors de la zone couverte par les capteurs.

Par ailleurs, il semblerait que les automobilistes préfèrent se passer de l’assistance électronique dans ce genre de situation. Selon la compagnie d’assurances, il arrive fréquemment que dans les déclarations de sinistre les conducteurs avouent avoir entendu l’alarme émise par le système d’aide au parcage. Pour autant, ils déclarent avoir préféré l’ignorer et faire confiance à leurs sens.

Plusieurs dizaines de milliers d'accidents

L’Office fédéral des routes (OFROU) A recensé 6500 accidents en 2018, mais ce nombre ne comprend que les accidents signalés à la police. A ceux-là., il faut ajouter des dizaines de milliers d’accidents sans gravité ayant entraîné quelques eraflures. Le groupe d'assurances Allianz Suisse a récemment publié une étude au sujet des des accidents mineurs qu’elle a enregistrés entre 2009 et 2016. Les collisions lors de manoeuvres de stationnement se montent à quelque 27 000. La faute est à mettre sur des véhicules de plus en plus large ou des vitres latérales de plus en plus étroites causant une restriction du champ de vision.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Sécurité routièreSécurité routière: vers un système automatisé de freinage de voiture dès 2020 en SuisseSécurité routière: vers un système automatisé de freinage de voiture dès 2020 en Suisse

TraficSécurité routière: le contrôle médical obligatoire passe à 75 ans dès le 1er janvier 2019Sécurité routière: le contrôle médical obligatoire passe à 75 ans dès le 1er janvier 2019

Top