01.09.2019, 12:19

Scandale CarPostal: l'enquête s'étend à trois ex-membres de la direction

chargement
Le scandale CarPostal n'est pas encore terminé.

Subventions indues Le scandale CarPostal n'a pas livré tous ses secrets. L'enquête de Fedpol s'étend à trois ex-membres de la direction. Ils sont soupçonnés d'être impliqués dans la fraude aux subventions.

Fedpol étend à trois autres personnes la procédure pénale administrative dans l'affaire CarPostal. Il s'agit de trois anciens membres de la direction de CarPostal Suisse. Tous sont soupçonnés d'être impliqués dans le scandale de la fraude aux subventions.

La décision a été prise fin août, a indiqué dimanche l'Office fédéral de la police (fedpol) dans un communiqué, confirmant une information de la SonntagsZeitung. Parmi les trois personnes visées figure André Burri, alors qu'il était responsable du marché régional Ouest de CarPostal jusqu'en 2014. Il avait pris par la suite la présidence de la filiale CarPostal France.

Les deux autres personnes dans le collimateur de la justice sont le responsable du marché régional Est ainsi que l'ancien chef du marché Suisse. Au total, six cadres, soupçonnés d'escroquerie en matière de prestations, font désormais l'objet de poursuites pénales. Il y a l'ex-chef de CarPostal, Daniel Landolf, son ancien responsable des finances et l'ancien chef des finances de La Poste, Pascal Koradi.

Ils risquent jusqu'à cinq ans de prison et des amendes allant jusqu'à 30'000 francs. Tous bénéficient de la présomption d'innocence. Le scandale des fraudes aux subventions a éclaté en février 2018.

Entièrement réorganisé

L'OFT a découvert des transferts illégaux entre 2007 et 2015 de coûts et de produits du transport régional indemnisé vers d'autres secteurs. Sur le plan financier, CarPostal a remboursé environ 205 millions de francs suisses de subventions indues à la Confédération, aux cantons et aux communes.

Depuis, tous les membres du conseil d'administration de CarPostal ont quitté leurs postes. La directrice générale de La Poste Susanne Ruoff a également démissionné le 10 juin 2018. Quant à André Burri, CarPostal s'est séparé de lui en septembre de l'année passée, tant au niveau de CarPostal France que pour ses fonctions chez CarPostal Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

EscroquerieScandale CarPostal: Fedpol étend la procédure à une troisième personneScandale CarPostal: Fedpol étend la procédure à une troisième personne

pactoleScandale des subventions: CarPostal devra rembourser plus de 205 millions de francs!Scandale des subventions: CarPostal devra rembourser plus de 205 millions de francs!

Subventions indues: CarPostal France se sépare de son présidentSubventions indues: CarPostal France se sépare de son président

polémiqueCarPostal: la direction reconnaît que la pression sur les chauffeurs était trop forteCarPostal: la direction reconnaît que la pression sur les chauffeurs était trop forte

Top