08.03.2019, 15:53

Scandale CarPostal: Fedpol étend la procédure à une troisième personne

chargement
La troisième personne soupçonnée d'escroquerie en matière de prestations, Pascal Koradi, était le chef des finances de La Poste entre 2012 et 2016. (Archives)

Escroquerie Une troisième personne de CarPostal est dans le viseur de l'Office fédéral de la police. Après Daniel Landolf, ex-chef de CarPostal, et son ancien responsable des finances, Pascal Koradi, ancien chef des finances, est lui aussi soupçonné d'escroquerie en matière de prestations.

Fedpol étend à une troisième personne la procédure pénale administrative dans l'affaire CarPostal. L'enquête est désormais également dirigée contre Pascal Koradi, l'ancien chef des finances de La Poste.

La procédure contre l'ancien chef des finances a été ouverte début mars pour soupçons d'escroquerie en matière de prestations, écrit l'Office fédéral de la police (Fedpol). Ce dernier confirmait une information de blick.ch.

Trois personnes visées pour l'heure

Fin 2018, Fedpol avait déjà ouvert une procédure pénale administrative contre l'ex-chef de CarPostal, Daniel Landolf, et son ancien responsable des finances, également pour escroquerie en matière de prestations.

Fedpol n'a fourni aucun détail supplémentaire sur la procédure, tout en rappelant la présomption d'innocence qui s'applique à toutes les personnes impliquées. L'office fédéral explique toutefois qu'il s'agit des "premiers pas" dans ce dossier et n'exclut pas que la procédure puisse être dirigée contre d'autres personnes à l'avenir.

Pascal Koradi était le chef des finances de La Poste entre 2012 et 2016, avant de prendre la présidence de la direction de la Banque cantonale d'Argovie (AKB). Il a depuis démissionné de ce poste, en lien avec l'affaire CarPostal. Il avait motivé sa décision par le souci de préserver la réputation de l'établissement.

Il avait affirmé qu'il continuera d'assumer toutes les décisions prises du temps où il était directeur financier du géant jaune. Il disait par ailleurs regretter "de n'avoir jamais été jusqu'ici entendu par les responsables actuels de La Poste" et appelait de ses voeux que les faits soient clarifiés dans le détail.

D'abord contre inconnu

La procédure administrative contre inconnu avait été décidée par le Conseil fédéral en février 2018 à la demande de la ministre des transports de l'époque, Doris Leuthard. La procédure avait été confiée à Fedpol, car de l'avis du Conseil fédéral, cet office peut travailler de manière impartiale et indépendante.

Sur le plan financier, le scandale de CarPostal est réglé depuis fin septembre dernier. CarPostal a commencé de rembourser environ 205 millions de francs suisses de subventions indues à la Confédération, aux cantons et aux communes. Depuis que le scandale a éclaté, tous les membres du conseil d'administration de CarPostal ont quitté leurs postes, à l'image de Susanne Ruoff, l'ancienne patronne de La Poste.

Une procédure pénale administrative répond aux mêmes principes qu'une procédure pénale ordinaire. Une particularité de cette procédure est que Fedpol est à la fois l'autorité de poursuite pénale et de jugement.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

reculBénéfice en recul: le règlement de l’affaire CarPostal a pesé sur La Poste en 2018Bénéfice en recul: le règlement de l’affaire CarPostal a pesé sur La Poste en 2018

scandaleFedpol ouvre une enquête contre l’ex-chef de CarPostal et son responsable des financesFedpol ouvre une enquête contre l’ex-chef de CarPostal et son responsable des finances

journauxRevue de presse: Scandale CarPostal, prothèses mammaires et cancer ou encore produits chimiques livrés en Syrie au menu de ce dimancheRevue de presse: Scandale CarPostal, prothèses mammaires et cancer ou encore produits chimiques livrés en Syrie au menu de ce dimanche

Revue de presse dominicale

La presse helvétique parle ce dimanche d’une firme bâloise qui livre des substances chimiques à double usage en Syrie...

  17.02.2019 08:33

TransportsScandale CarPostal: Delémont et Porrentruy aussi victimes d’irrégularitésScandale CarPostal: Delémont et Porrentruy aussi victimes d’irrégularités

Top