03.10.2018, 11:30

Santé: des ONG appellent la Suisse à ratifier "sans délai" la Convention anti-tabac

chargement
Les ONG ciblent "le manque de solidarité" de la Suisse qui "s'enorgueillit de son engagement humanitaire". (illustration)

Santé Dans une lettre ouverte au président de la Confédération, des ONG internationales ont demandé à ce que la Suisse ratifie "sans délai" la Convention anti-tabac. Elles ciblent "le manque de solidarité" de notre pays.

Des dizaines d'ONG internationales demandent à la Suisse de ratifier "sans délai" la Convention pour le contrôle du tabac. Elles ont lancé mercredi à Genève, où a lieu la réunion des Etats parties, une lettre ouverte au président de la Confédération Alain Berset.

"Nous voulons exprimer notre profonde préoccupation et notre désapprobation avec ce qui se passe en Suisse en terme de contrôle du tabac", disent ces organisations emmenées par l'Action sur la fumée et la santé (ASH). Le tabac constitue "un problème international avec des conséquences graves sur la santé publique, les droits de l'homme et le développement économique".

Environ 80 organisations avaient signé la lettre ouverte mardi matin, mais le chiffre devait encore augmenter. Parmi elles, plus d'une dizaine étaient des ONG suisses ou des ONG internationales établies en Suisse.

 

 

Les ONG ciblent "le manque de solidarité" de la Suisse qui "s'enorgueillit de son engagement humanitaire". Celle-ci a signé la Convention (FCTC) mais fait partie des 13 pays de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) au total qui ne l'ont pas ratifiée.

Les ONG s'en prennent également au message de l'avant-projet sur la loi sur les produits du tabac. Selon elles, celui-ci ne fixe pas comme objectif une baisse réelle de prévalence de la fumée en Suisse d'ici 2060. Le Conseil fédéral n'honore pas son mandat de protection de la santé de la population et doit adapter cette législation à la Convention, affirment-elles.

"Réputation" suisse visée

Alors que des mesures sont prévues dans la FCTC, ces organisations reprochent au gouvernement de violer les droits de l'homme et les Objectifs de développement durable (ODD) mais aussi de défendre l'industrie du tabac. Contrairement à M. Berset, elles estiment "impossible" de concilier ces composantes.

La Suisse s'était même associée en 2011 à une déclaration politique à l'ONU pour la prévention et le contrôle des maladies non transmissibles qui l'affirme. Et les ONG d'ajouter que, même sur le plan économique, l'industrie du tabac "a un effet net néfaste" et que la Suisse ne doit plus lui attribuer d'avantages politiques. Cette question a endommagé "la réputation de votre pays" comme champion" des questions humanitaires et des droits de l'homme, disent-elles.

Récemment, la cheffe du secrétariat de la Convention Vera Luiza da Costa e Silva avait estimé la position suisse "davantage une honte qu'un problème". La "volonté politique" de la Suisse n'est pas suffisante face au poids de l'industrie du tabac "dans ce pays", selon elle.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

santéLutte anti-tabac: une "honte" pour la Suisse qui n'a pas ratifié une convention adoptée par 180 paysLutte anti-tabac: une "honte" pour la Suisse qui n'a pas ratifié une convention adoptée par 180 pays

Journée mondiale sans tabacSanté: les maladies dues au tabac tuent 26 personnes par jour en SuisseSanté: les maladies dues au tabac tuent 26 personnes par jour en Suisse

SantéSanté: épinglée par l'OMS, la Suisse est à la traîne dans la lutte contre le tabacSanté: épinglée par l'OMS, la Suisse est à la traîne dans la lutte contre le tabac

Top