Santé: des chercheurs de l’Université de Bâle ont découvert un mécanisme moléculaire de la mémoire à long terme

chargement

étude Une équipe de chercheurs de l’Université de Bâle a découvert un mécanisme moléculaire qui joue un rôle important dans la mémoire à long terme chez l’être humain. Suite à cette étude, les scientifiques souhaitent désormais examiner les options thérapeutiques.

 03.12.2020, 09:46
L'équipe de chercheurs souhaite désormais examiner les options thérapeutiques liées à leur découverte (illustration).

Une équipe de chercheurs de l’Université de Bâle vient de publier une étude dans la revue Current Biology. Ils ont découvert un mécanisme moléculaire qui joue un rôle central dans l’intégrité de la mémoire à long terme. Chez les personnes âgées, ce mécanisme est également impliqué dans la perte de mémoire physiologique.

Chez de nombreuses formes de vie, les fonctions de mémoire aux niveaux cellulaire et moléculaire sont presque identiques. Détecter les molécules impliquées dans les processus de la mémoire a donc toute son importance pour la recherche clinique et le développement de médicaments contre les troubles de la mémoire.

 

 

Les scientifiques de la Transfaculty Research Platform for Molecular and Cognitive Neurosciences (MCN) de l’Université de Bâle étaient en train d’étudier les vers ronds quand ils ont découvert un mécanisme moléculaire de la mémoire à long terme qui est également impliqué dans les processus de perte de mémoire chez les personnes agées. Chez les vers ronds comme chez les humains, la perte de mémoire se développe avec l’âge.

Deux molécules cibles

Après des expériences sur les vers ronds, les chercheurs ont identifié un manque de protéine MPS-2, produite par le gêne du même nom, qui serait liée à une réduction des performances de la mémoire. L’équipe de scientifiques a ensuite identifié une autre protéine, NHR-66, qui permet de réguler la carence de MPS-2.

Les deux molécules MPS-2 et NHR-66 constituent donc des éléments intéressants à prendre en compte pour l’élaboration de médicaments atténuant la perte de mémoire liée à l’âge chez les humains. Lors de prochaines études, l’équipe de recherche souhaite ainsi examiner les options thérapeutiques en fonction de leur dernière découverte.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

ÉtudePsychologie: notre mémoire préfère le fond à la formePsychologie: notre mémoire préfère le fond à la forme

distinctionsNobel de médecine: un Britannique et deux Américains récompensés pour la découverte de l’hépatite CNobel de médecine: un Britannique et deux Américains récompensés pour la découverte de l’hépatite C

ArchéologieDe mystérieuses pièces souterraines découvertes à JérusalemDe mystérieuses pièces souterraines découvertes à Jérusalem

Top