28.01.2020, 11:22

Saint-Gall: une «pharmacienne» berne ses employeurs pendant 7 ans

chargement
La jeune femme a été licenciée avec effet immédiat.

Supercherie Une jeune Alémanique a été condamnée à la mi-janvier pour avoir travaillé en tant que pharmacienne alors qu’elle n’avait pas de diplôme. Pendant sept ans, ses employeurs n’y ont vu que du feu.

Elle rate ses examens finaux de pharmacie à l’université de Bâle. Et la voilà qui se met à falsifier son diplôme universitaire. Pendant sept ans, une jeune Alémanique de 34 ans a travaillé comme pharmacienne sans n’avoir jamais réussi sa formation. Ses employeurs ne se sont aperçus de rien.

Aveux difficiles

L’histoire racontée par le Blick dimanche soir est invraisemblable. «Je n’ai pas eu le courage d’avouer à mes parents que j’avais raté mes examens», a confié la trentenaire au quotidien alémanique.

Avant que la supercherie ne soit découverte l’an dernier, la «fausse pharmacienne», décrite par sa maman comme une «employée modèle», a conseillé pendant plusieurs années des clients. Et remis des médicaments sous ordonnance.

Condamnation

A la mi-janvier, la faussaire a été condamnée via ordonnance pénale par la justice Saint-Galloise pour escroquerie et violation de la loi sur la santé publique. Elle a écopé d’une peine pécuniaire de 100 jours-amendes à 120 francs ainsi que d’une amende de 1200 francs.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

live
directCoronavirus: la Belgique place le canton de Genève en zone rouge dès vendrediCoronavirus: la Belgique place le canton de Genève en zone rouge dès vendredi

TechnologieIntelligence artificielle: la grande majorité des Suisses se méfient des GAFAMIntelligence artificielle: la grande majorité des Suisses se méfient des GAFAM

SoutienCoronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19Coronavirus: de l’aide pour l’économie avec la nouvelle loi Covid-19

live
PandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 23 septembreCoronavirus: toutes les nouvelles du mercredi 23 septembre

ManquéSwiss Loto: aucun joueur n'a trouvé la bonne combinaisonSwiss Loto: aucun joueur n'a trouvé la bonne combinaison

Top