07.08.2015, 11:39

Radar météo high-tech installé à la Plaine-Morte

chargement
Le radar est installé au-dessus de la gare d'arrivée du téléphérique de la Plaine-Morte. (Nouvelles photos suivent)

Météorologie Météosuisse a installé un radar météo de dernière génération à la Plaine-Morte, au-dessus de Crans-Montana. Il sera opérationnel au printemps 2014 et permettra plus de précisions sur la vallée du Rhône.

Un radar Météo de dernière génération a été mis en place vendredi à la station météorologique de haute altitude du glacier de la Plaine-Morte au-dessus de Crans-Montana (VS). La nouvelle installation doit être opérationnelle au printemps 2014.

A la pointe de la technique, ce radar va fournir des mesures beaucoup plus précises que celles qui sont obtenues avec les installations actuelles. La technologie, mais aussi l'altitude de l'installation, permettent des observations plus fines et précises, a expliqué vendredi lors d'une présentation Bertrand Calpini, membre de la direction de MétéoSuisse.

Les trois stations radar actuelles, situées à la Dôle, au Monte Lema et sur l'Albis ne couvrent qu'imparfaitement la vallée du Rhône et les Grisons. Situés à des altitudes inférieures à 1700 mètres, ces radars ne fournissent que des données partielles sur les événements météorologiques alpins.

Observer les vallées

Les sommets alpins cachent à ces radars la situation météorologique des vallées alpines au-dessous de 5000 ou 6000 mètres, explique M. Calpini. Or beaucoup de phénomènes météorologiques se développent à des altitudes inférieures.

Sis à 2900 mètres d'altitude, le radar de la Plaine Morte permettra de "voir" ce qui se passe à cette altitude. Les données fournies seront plus précises, surtout pour les vallées latérales et il sera possible de distinguer le type de précipitation.

Vieux d'une vingtaine d'années, les trois radars actuels doivent être en partie renouvelés. C'est l'objectif du projet Rad4Alp qui intègre le radar de la Plaine Morte, et un autre au Weissfluh, dans les Grisons, à 2850 mètres d'altitude, dont le chantier doit débuter l'an prochain.

Précision améliorée

MétéoSuisse développe ainsi son outil d'observation, explique Bertrand Calpini. Les radars sont complétés par des stations de mesures au sol. Un nouveau modèle numérique plus précis est parallèlement en chantier. Les prévisions gagneront en exactitude.

Ces informations sont déterminantes pour lancer des alarmes en cas d'intempéries. Ce rôle d'alerte est une des tâches premières de MétéoSuisse. Les nouveaux instruments pourront donner des informations plus précises dans un laps de temps plus court.

Ce travail a aussi une dimension internationale, précise M. Calpini. S'il est vrai que ces radars servent à des besoins locaux, ils ont été développés spécifiquement pour MétéoSuisse qui est à la pointe des connaissances en matière de météorologie alpine. Cette compétence est reconnue sur le plan international.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

chantierTravaux sur nos supports numériques: des perturbations en vue ce samedi après-midiTravaux sur nos supports numériques: des perturbations en vue ce samedi après-midi

ProtestationLausanne: 500 militants et sympathisants d’Extinction Rebellion bloquent la rue CentraleLausanne: 500 militants et sympathisants d’Extinction Rebellion bloquent la rue Centrale

BourrasquesMétéo: des vents tempétueux ont balayé la Suisse, avec des rafales de 90 km/h sur le Plateau et le JuraMétéo: des vents tempétueux ont balayé la Suisse, avec des rafales de 90 km/h sur le Plateau et le Jura

AnnonceDenner compte fermer certains de ses magasins dans les régions de campagneDenner compte fermer certains de ses magasins dans les régions de campagne

SinistreAppenzell: 200 porcs périssent dans l’incendie d’une écurieAppenzell: 200 porcs périssent dans l’incendie d’une écurie

Top