23.05.2018, 16:47

Protection des données: ce qu'apporte le nouveau règlement de l'UE aux consommateurs

chargement
Protection des données: ce qu'apporte le nouveau règlement de l'UE aux consommateurs

nouvelles directives Ce vendredi entrera en vigueur en Europe le nouveau Règlement général sur la protection des données. Il vise à donner aux citoyens plus de contrôle sur leurs données personnelles et à davantage responsabiliser les entreprises. Zoom sur sept points clés.

Le nouveau Règlement général sur la protection des données des résidents de l'Union européenne (RGPD) entrera en vigueur vendredi après des années de négociations. Voici ce qu'il apporte concrètement.

 

Le droit à l'information 

Les consommateurs devront dorénavant savoir dès le départ qui prélève leurs données - nom, adresse, adresse courriel, numéro de document d'identité, etc. - et à quelles fins. Ils devront aussi consentir à ce prélèvement de données. La durée de conservation des données doit également être connue. Le consentement doit pouvoir être retiré en tout temps.

 

Le droit à l'oubli

Les données qui ne sont plus nécessaires à l'objectif initial de leur stockage doivent être supprimées. Les utilisateurs ont en outre le droit de faire effacer des données personnelles, comme celles concernant la vie privée et professionnelle ou des photos sur la Toile.

 

Réduction de données au strict minimum

Les données traitées doivent être aussi peu nombreuses que possible. Seules celles affectées à un usage précis peuvent en outre être prélevées.

 

Droit à l'information

Les entreprises et organisations doivent pouvoir fournir les données stockées sur demande.

 

Données "sac à dos"

Les consommateurs qui changent de fournisseur doivent pouvoir emporter leur données - courriels, photos, contacts, etc. - avec eux.

 

Plus de sécurité

Les données doivent être sauvegardées de telle façon qu'un accès non autorisé ou une perte accidentelle ne soient pas possibles. Les consommateurs doivent être informés des infractions à la protection des données. Si un risque pour eux en est advenu, les entreprises doivent en outre en aviser les autorités nationales.

 

Sanctions

Les entreprises qui ne respectent pas les nouvelles règles sont passibles d'amendes allant jusqu'à 20 millions d'euros ou 4% de leur chiffre d'affaires mondial.

 

En savoir plus : Le règlement général de l'UE sur la protection des données

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

application mobileWhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans en EuropeWhatsApp désormais interdit aux moins de 16 ans en Europe

Réseaux sociauxDonnées volées: Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s'excuse aussi devant le Parlement européenDonnées volées: Mark Zuckerberg, le patron de Facebook, s'excuse aussi devant le Parlement européen

Il compare la longueur des conditions d’utilisation sur les réseaux sociauxIl compare la longueur des conditions d’utilisation sur les réseaux sociaux

Top