Près de 60% des parlementaires fédéraux se disent menacés, selon la RTS

chargement

sous la coupole Selon une enquête de la RTS, près de 60% des élus qui travaillent à Berne se sentent menacés et 78% disent essuyer régulièrement des insultes.

 28.05.2019, 08:54
Insultes, menaces,... Les parlementaires suisses subissent plus ou moins régulièrement des pressions.

Entre insultes et menaces, la vie de nos parlementaires au Palais fédéral ne ressemble pas à un long fleuve tranquille. La majorité d’entre eux (58%) ne se sentent pas tranquilles et affirment recevoir plus ou moins régulièrement des menaces. C’est une enquête de la RTS qui le révèle ce mardi. 

Via un questionnaire, 78% des politiciens qui oeuvrent sous la Coupole disent se faire ponctuellement insulter par courrier (postal et électronique), messageries mobiles ou à travers les réseaux sociaux.

 

A lire aussi : Sécurité: moins de menaces contre les politiciens en 2018, selon Fedpol

 

Menaces de mort

Les femmes semblent plus exposées que les hommes (presque 66% contre 54,7%), si l’on se réfère aux réponses des participants. 

Il arrive même que des menaces de mort soient proférées contre des parlementaires et que ceux-ci n’aient d’autre choix que d’accepter une protection policière.

Plusieurs procédures judiciaires ont été engagées ces dernières années - suite à des lettres de menaces de mort notamment – et certaines ont débouché sur des condamnations.

Non, la vie sous la Coupole n’est décidément pas une sinécure!


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

cybersécuritéDonnées personnelles sur le Net: les Suisses se sentent plus fortement menacés par Google et CieDonnées personnelles sur le Net: les Suisses se sentent plus fortement menacés par Google et Cie

EscroquerieDes requérants d'asile et des étrangers vivant en Suisse arnaqués et menacés de renvoiDes requérants d'asile et des étrangers vivant en Suisse arnaqués et menacés de renvoi

Top