28.12.2018, 00:01

«Pour l’instant, on n’avance pas, au contraire, on recule!»

Premium
chargement
Avec trois collègues du Conseil national et de celui des Etats, Olivier Feller veut changer la Constitution  pour permettre une aide substantielle à la presse écrite.
Par GILLES BIÉLER

MÉDIAS Quatre parlementaires, dont Olivier Feller, veulent changer la Constitution pour permettre une aide substantielle à la presse écrite.

Pourquoi avoir déposé ce texte?

Parce que je suis inquiet pour la presse de notre pays. Et parce que tout le monde s’accorde sur le rôle indispensable qu’elle joue pour le bon fonctionnement de notre démocratie. Il faut absolument trouver de nouveaux modes de soutien. Or, actuellement, la Constitution ne mentionne dans son article 93 que la radio et la...

À lire aussi...

live
pandémieCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juilletCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 9 juillet

Accident mortelUn paysan périt sous une moissonneuse-batteuseUn paysan périt sous une moissonneuse-batteuse

Il fait chaudMétéo: les 30 degrés ont été dépassés dans une grande partie de la SuisseMétéo: les 30 degrés ont été dépassés dans une grande partie de la Suisse

Covid-19Coronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelleCoronavirus: masques fournis par la Confédération bons pour la poubelle

infectionsCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étrangerCoronavirus: un quart des contaminations ont eu lieu à l’étranger

Top