PostFinance: le Conseil fédéral veut privatiser la filiale de La Poste

chargement

Banques Pour le Conseil fédéral, PostFinance doit devenir une banque commerciale qui puisse octroyer des crédits et des hypothèques. Une privatisation que rejettent le Parti socialiste et l’Union syndicale suisse.

 20.01.2021, 15:18
PostFinance est l’un des principaux établissements financiers de Suisse.

Postfinance doit devenir une banque commerciale à part entière. Le Conseil fédéral veut privatiser cette filiale de La Poste. Concrètement, La Poste ne devra plus détenir la majorité des voix et des actions de Postfinance.

Le Conseil fédéral souhaite que PostFinance soit autorisée à octroyer des crédits et des hypothèques. Pour ce faire, PostFinance doit être séparée du groupe Poste et privatisée, a indiqué mercredi le gouvernement. Avec des fonds de clients qui se montent à environ 120 milliards de francs, PostFinance est l’un des principaux établissements financiers de Suisse.

 

 

A l’origine, le Conseil fédéral avait proposé de lever l’interdiction pour Postfinance d’octroyer des hypothèques et des crédits et d’ouvrir son actionnariat. Mais lors de la consultation, une proportion importante des milieux concernés a estimé le projet inabouti.

La gauche rejette la privatisation de PostFinance, le PLR dit oui

Le Parti socialiste (PS) rejette la privatisation de PostFinance proposée par le Conseil fédéral. Il aimerait plutôt que cet établissement financier soit transformé «en une banque du climat au service du bien commun». La Suisse a besoin d’une banque publique qui s’engage à financer la protection de l’environnement, estime le PS dans un communiqué mercredi.

 

 

L’Union syndicale suisse (USS) juge «inacceptable» la privatisation de PostFinance. La Poste possède un mandat de prestations de base que le Conseil fédéral sape avec sa proposition, écrit l’USS dans un communiqué mercredi

Pour le Parti libéral-radical (PLR), la privatisation de Postfinance est la seule et bonne façon de garantir une concurrence loyale sur le marché du crédit et des hypothèques, a expliqué mercredi Marco Wölfli, responsable de la communication du parti, à la demande Keystone-ATS.

Le Centre (ex-PDC) souhaite que Postfinance présente une stratégie claire montrant l’avenir de l’entreprise avec et sans privatisation partielle. Sur cette base, le parti prendra ensuite sa décision pour ou contre, a déclaré mercredi une porte-parole du parti à Keystone-ATS.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

FinancesPostfinance retirera ses bulletins de versement en septembre 2022Postfinance retirera ses bulletins de versement en septembre 2022

RestructurationBanques: Postfinance biffe 130 postes à plein tempsBanques: Postfinance biffe 130 postes à plein temps

Banques: Postfinance biffe 130 postes

130 postes supprimés, 80 autres créés, 260 contrats de travail modifiés: Postfinance annonce une vaste restructuration.

  27.10.2020 16:33

à la haussePostfinance va augmenter de 30% la taxe sur les paiements au guichet avec des bulletins de versementPostfinance va augmenter de 30% la taxe sur les paiements au guichet avec des bulletins de versement

BanquesPostFinance: des crédits et des hypothèques pourraient bientôt être octroyésPostFinance: des crédits et des hypothèques pourraient bientôt être octroyés

Top