04.10.2016, 19:33

Plaintes contre la pub "Génération M" de Migros pour de la publicité mensongère

chargement
Migros a déjà adapté ces promesses trompeuses et les a retirées de son site.

Publicité mensongère Deux plaintes ont été retenues par la Commission suisse pour la loyauté (CSL) contre de la publicité mensongère de Migros. Cela concerne la campagne "Génération M". Les publicités ont été retirées de leur site internet.

Lorsque l'on fait une promesse, il faut s'y tenir et cela vaut aussi pour la publicité. La Commission suisse pour la loyauté (CSL) a retenu deux plaintes en ce sens pour publicité trompeuse. Elles concernent la campagne "Génération M" de Migros.

Dans le cadre de cette action, le géant orange s'engage envers la "génération de demain" à protéger l'environnement et à encourager une consommation durable. Pour la CSL, ses promesses étaient trop ambitieuses.

L'une d'entre elles était faite à un certain Noah: "Nous promettons à Noah que, dès la fin 2014, nous n'offrirons plus que des insecticides et des produits phytosanitaires ne mettant pas en danger la vie des abeilles". Le consommateur qui lit ceci est en mesure d'attendre que le produit en question ne contienne réellement plus de substances nocives pour les abeilles.

Or, la CSL est d'avis que cette promesse n'a pas été tenue, fait-elle savoir mardi dans un communiqué. Il s'agit donc d'une publicité déloyale.

Formulation trompeuse

La Troisième chambre de la CSL a approuvé une plainte à l'encontre de cette assertion de Migros. Une seconde plainte, qui s'attaque à une autre promesse du géant orange, a été retenue par la commission. Le grand distributeur affirme: "Nous appliquons également les normes suisses à l'ensemble de nos produits en provenance de l'étranger".

Il s'agit d'un objectif devant être atteint d'ici à 2020. Cependant, en utilisant le verbe au présent ("appliquons"), cela sous-entend, pour le consommateur, que la promesse est déjà réalisée, argumente la CSL.

Pubs retirées du site

Migros a déjà adapté ces promesses trompeuses et les a retirées de son site, a précisé mardi à l'ats une porte-parole.

La CSL a également retenu trois plaintes concernant le non-respect de l'autocollant "Stop à la publicité". Ce dernier montre la volonté explicite du détenteur de la boîte aux lettres. Le non-respect de ce principe est considéré comme une méthode publicitaire agressive et déloyale.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

LE LOCLELe Locle: le Pop en souci pour les caissières de la Migros après l'introduction des bornes automatiquesLe Locle: le Pop en souci pour les caissières de la Migros après l'introduction des bornes automatiques

MigrosMigros menace de répercuter les taux d'intérêt négatifs sur ses employésMigros menace de répercuter les taux d'intérêt négatifs sur ses employés

environnementMigros et Coop vont facturer les sacs plastique à usage uniqueMigros et Coop vont facturer les sacs plastique à usage unique

Top