13.12.2017, 15:26

Pédophilie: un prêtre valaisan de la Fraternité Saint-Pie X condamné en Belgique

chargement
Le prêtre a été condamné à 5 ans de prison avec sursis.

 13.12.2017, 15:26 Pédophilie: un prêtre valaisan de la Fraternité Saint-Pie X condamné en Belgique

justice Un prêtre valaisan de la Fraternité Saint-Pie X, la congrégation catholique traditionaliste, a été condamné en Belgique pour pédophilie. Il avait déjà été soupçonné d'actes similaires, en Suisse, en 2006. Ses supérieurs condamnent ces agissements et demandent pardon à la victime et à sa famille.

La cour d'appel de Bruxelles a reconnu, mercredi, un prêtre valaisan coupable d'avoir abusé sexuellement d'un jeune garçon dans un internat de la Fraternité Saint-Pie X à Bruxelles. Elle l'a condamné à cinq ans de prison, dont trois ans fermes et deux ans avec sursis.

En première instance, le prêtre avait été acquitté au bénéfice du doute. Il a toujours affirmé être innocent. Mercredi, il n'a pas comparu devant la Cour, pour raison médicale. Son avocate a informé qu'il avait fait un malaise, mardi soir, et avait dû être hospitalisé.

Les juges de la cour d'appel ont suivi le réquisitoire de l'avocat général Stéphane Lempereur. Celui-ci avait requis la culpabilité du prévenu et réclamé une peine de cinq ans de prison , dont cinq ans ferme à son encontre.

Le prêtre a été reconnu coupable d'abus sexuels sur un garçon de moins de 16 ans qu'il surveillait à l'internat de la Fraternité Saint-Pie X à Bruxelles, entre 2010 et 2011. La victime et ses parents s'étaient constitués partie civile au procès.

>>A lire aussi: Un prêtre d’Ecône accusé de pédophilie en Belgique

Soupçonné en Suisse

L'accusé a par contre été acquitté au bénéfice du doute pour des faits de même nature commis sur deux autres garçons de l'internat. Ceux-ci ne s'étaient, eux, pas constitués partie civile devant la cour d'appel.

En première instance, le tribunal correctionnel de Bruxelles avait acquitté le prévenu. Il avait estimé qu'il n'y avait pas suffisamment d'éléments de preuve.

Le prêtre suisse avait déjà été soupçonné de pédophilie en Valais. Il avait bénéficié d'un acquittement par un tribunal ecclésiastique, en 2006. Il lui avait néanmoins été interdit d'avoir encore des contacts avec des enfants, pour une durée de 10 ans. 

La Fraternité demande pardon

Dans un communiqué diffusé sur son site internet, la Fraternité Saint-Pie X rappelle qu'elle a elle-même alerté la police lorsqu'elle a eu connaissance des agissements de ce prêtre et qu'elle a ensuite collaboré avec les autorités belges.

"Les supérieurs de la Fraternité expriment toute leur tristesse par rapport à ces agissements. Ils regrettent profondément qu’un des membres de leur société ait pu commettre de tels actes scandaleux, si fermement condamnés par l’Evangile. Ils demandent pardon à la victime et à sa famille."

Ils annoncent des suites canoniques à cette affaire. Le prêtre risque l'exclusion de la fraternité, indique cette dernière, interrogée par le Nouvelliste.

ATS

À lire aussi...

parlementLes pédophiles pourraient être interdits à vie de travailler avec des enfants, le National en débat ce lundiLes pédophiles pourraient être interdits à vie de travailler avec des enfants, le National en débat ce lundi

pédophiliePédophilie dans l'Eglise: le cardinal français Barbarin sera jugé pour non-dénonciationPédophilie dans l'Eglise: le cardinal français Barbarin sera jugé pour non-dénonciation

youtubeYoutube supprime des milliers de vidéos à cause de commentaires pédophilesYoutube supprime des milliers de vidéos à cause de commentaires pédophiles

ÉglisePédophilie: le prêtre qui a abusé de Daniel pittet a été exclu par le VaticanPédophilie: le prêtre qui a abusé de Daniel pittet a été exclu par le Vatican

Top