Pédophilie: le prêtre qui a abusé de Daniel pittet a été exclu par le Vatican

chargement

Église En février, le Fribourgeois Daniel Pittet révélait dans son livre les abus sexuels dont il avait été victime enfant. Si ce crime est prescrit par la loi, le Vatican a exclu de son ordre le père capucin pédophile. Ce dernier sera tout de même hébergé par les religieux en raison de son grand âge et de son état de santé.

  24.06.2017, 15:31
Daniel Pittet avait révélé en février les abus dont il avait été victime enfant.

Le père capucin qui a abusé sexuellement du Fribourgeois Daniel Pittet a été exclu de l'ordre par le Vatican. Il ne peut par ailleurs plus exercer en tant que prêtre.

Le 20 mai, la Congrégation pour la doctrine de la foi à Rome a décidé de le libérer des voeux monastiques et de le réduire à l'état laïc, apprend-on samedi sur le site officiel des capucins de Suisse. Les religieux vont cependant continuer à héberger le prêtre de 76 ans, car il est "malade et fragile".

Un livre comme déclencheur

Daniel Pittet a publié en février "Mon Père, je vous pardonne... survivre à une enfance brisée", un témoignage de son calvaire. Le bibliothécaire de 58 ans raconte avoir été violé par un prêtre capucin dès l'âge de 9 ans à Fribourg entre 1968 et 1972. Le père est nommé dans l'ouvrage et M. Pittet lui avait même permis de s'y exprimer. Le pape François a préfacé le livre.

Le 17 mai, une commission d'enquête indépendante a commencé à examiner les révélations du Fribourgeois à la suite de la publication de l'ouvrage. Les résultats devraient être disponibles dans quelques mois. Les faits sont prescrits.

Pas un jour en prison

En 1989, Daniel Pittet a alerté le diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg, après avoir rencontré un enfant victime du prêtre pédophile. Les capucins ont muté le prêtre en France, à Grenoble, puis à Lyon après de nouveaux soupçons. Il vit aujourd'hui dans un couvent de capucins en Suisse alémanique.

Dans les années 2000, Daniel Pittet a témoigné à la télévision. Le Ministère public fribourgeois a enquêté. Son rapport rendu public en 2008 recensait en Suisse 22 victimes entre 1958 et 1995 (Fribourg, Vaud, Valais, Genève). Mais tous ces cas étaient prescrits. M. Pittet estime que le prêtre a fait une centaine de victimes.

Le bourreau n'a pas passé un seul jour en prison. Sa seule sanction a été une peine de deux ans et demi avec sursis, pour des abus sur son neveu et sur un autre enfant dans les années 1990. Ce jugement a été rendu par le Tribunal de grande instance de Grenoble en 2012.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PédophilieConférence des évêques: le supérieur du prêtre pédophile démissionne de la commission sur les abus sexuelsConférence des évêques: le supérieur du prêtre pédophile démissionne de la commission sur les abus sexuels

L'ancien chef des capucins démissionne

L'ancien supérieur du prêtre pédophile, qui s'était contenté de déplacer le capucin sans le dénoncer à la justice, a...

  17.02.2017 13:58

témoignageAbusé dans son enfance par un prêtre pédophile, Daniel Pittet lui pardonne dans un livre préfacé par le papeAbusé dans son enfance par un prêtre pédophile, Daniel Pittet lui pardonne dans un livre préfacé par le pape

Top