10.02.2018, 00:01

Pascal Broulis nie faire de l’optimisation fiscale

Premium
chargement
Pascal Broulis nie faire  de l’optimisation fiscale
Par ats

VAUD Deux quotidiens épinglent le conseiller d’Etat, qui paie deux tiers de ses impôts à Sainte-Croix et le reste à Lausanne.

Le ministre vaudois des Finances, Pascal Broulis, a réfuté, hier, «fermement toute recherche d’optimisation fiscale» dans la répartition de ses impôts. Le conseiller d’Etat s’acquitte de deux tiers de ses impôts communaux à Sainte-Croix et d’un tiers à Lausanne.

Réagissant à un article paru hier dans le «Tages Anzeiger» et le «Bund» sous le titre «le secret fiscal du...

À lire aussi...

live
PANDÉMIECoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juinCoronavirus: toutes les nouvelles du jeudi 4 juin

CriseTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirusTransport: Uber Suisse durement impacté par le coronavirus

FlashbackViolence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»Violence policière: la Suisse aussi a eu son affaire «George Floyd»

ConsommationLivraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.Livraisons à domicile: des pratiques peu transparentes.

PédagogiePratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunesPratiques numériques: une série de vidéos pour les jeunes

Top