01.01.2020, 09:23

Nouvel An: la Suisse a accueilli 2020 avec des festivités repensées pour protéger le climat

chargement

Bonne année! Ils étaient des milliers dans les rues de Suisse pour célébrer la nouvelle année. Plusieurs villes ont décidé de réduire ou modifier le traditionnel feu d'artifice pour des raisons environnementales cette fois-ci.

Les Suisses sont descendus dans les rues pour fêter l'arrivée de la nouvelle année.

Bonne année! Entre feux d’artifice et concerts de cloches, des milliers de personnes ont accueilli 2020 dans les rues des grandes villes suisses. A Zurich et Bâle, les célébrations du Nouvel An ont été repensées pour des raisons environnementales.

La Ville de Genève a organisé une grande fête populaire gratuite sur le quai du Mont-Blanc. Dans une ambiance bon enfant, des milliers de personnes se sont réunies au bord du lac Léman pour célébrer la nouvelle année, tandis qu’un feu d’artifice illuminait la rade. La programmation des nombreux concerts de la soirée, articulée autour de trois scènes musicales – Bruxelles, Genève, Londres – a été confiée à trois femmes.

A Lausanne, la Cathédrale de la ville s’est embrasée pour célébrer l’entrée dans la nouvelle année. Et ceux qui souhaitaient sauter le pas en dansant ont pu se trémousser dans le cadre de la silent disco organisée par Bô Noël en sept points de la capitale vaudoise.

Gestes pour le climat

De l’autre côté du pays, à Zurich, environ 150’000 visiteurs bien emmitouflés ont fêté le début de la nouvelle année en contemplant un feu d’artifice tiré au-dessus du lac alors que la température avoisinait zéro degré. La manifestation s’est déroulée dans le calme, ont indiqué les organisateurs à Keystone-ATS.

L’événement est par ailleurs «pour la première fois climatiquement neutre». Ainsi, le total des émissions de CO2 et l’empreinte écologique du festival seront dûment calculés puis le montant correspondant à leur compensation devrait être reversé un projet visant à réduire l’utilisation du bois de chauffage au Rwanda. La mesure doit contribuer à protéger l’habitat des animaux et la santé des habitants.

 

Dans un souci climatique, Bâle a aussi décidé de raccourcir de 5 minutes son spectacle pyrotechnique afin de réduire la pollution aux poussières fines. Les feux d’artifice ne sont pas sans controverse en raison de leur impact sur l’environnement. Selon les informations de l’administration bâloise, le spectacle représente 2 à 3 % de la pollution par les poussières fines mesurées sur l’année. Les autorités ne voulaient toutefois pas faire l’impasse sur la manifestation qui suscite toujours beaucoup d’enthousiasme, ont-ils indiqué.

Cloches bernoises et drones grisons

A Berne, des milliers de personnes se sont rassemblées sur la Münsterplatz peu avant minuit – équipées de bouteilles et de verres à champagne – afin d’être prêtes à déboucher les mousseux à l’heure fatidique tout en écoutant le traditionnel concert de cloches.

Lugano aussi a vécu une soirée festive où tout autant de personnes se sont rassemblées pour passer le cap de la nouvelle année sur la Piazza della Riforma transformée pour l’occasion en une véritable discothèque en plein air.

A Lucerne, il faudra attendre le 1er janvier pour assister au spectacle qui marque l’entrée dans la nouvelle année. Tout comme à Saint-Moritz (GR) qui renonce cette année à tirer des feux d’artifice au-dessus de son lac. La commune présentera à la place un spectacle animé par cent drones dont une partie a été spécialement conçue pour la station grisonne.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

Bonne année!Nouvel An: le monde a fêté l’arrivée de 2020 sous le signe des troubles politiquesNouvel An: le monde a fêté l’arrivée de 2020 sous le signe des troubles politiques

FêteNouvel An: Sydney, sous un nuage toxique, lance les festivitésNouvel An: Sydney, sous un nuage toxique, lance les festivités

Sydney célèbre le Nouvel An

Sydney a passé le cap du Nouvel An sous une fumée toxique causée par les incendies qui font rage depuis plusieurs mois.

  31.12.2019 16:23

Top