19.02.2020, 00:01
Lecture: 5min

Neutre, la Suisse peut collaborer avec l’Otan

Premium
chargement
Les contributions suisses à l’Otan s’articulent autour de trois axes: le contingent suisse au Kosovo, les trois centres de Genève, des fonds destinés à la destruction d’armes légères et de munitions obsolètes.

DIPLOMATIE L’ambassadeur en Belgique Philippe Brandt est aussi en charge des relations discrètes de la Suisse avec l’Otan.

L’Otan reste d’abord une organisation de défense militaire. Qu’y fait la Suisse, pays neutre?

L’Otan est une organisation de sécurité collective, dont les activités dépassent le seul domaine de la défense militaire. La Suisse participe, via le Partenariat pour la Paix – et à la carte, en quelque sorte – à l’architecture de sécurité européenne. Les questions de sécurité dépassent...

À lire aussi...

En directVotations fédérales: tous les résultats par commune et par cantonVotations fédérales: tous les résultats par commune et par canton

Aux urnesVotations fédérales: les deux initiatives ont été rejetées à la majorité des cantonsVotations fédérales: les deux initiatives ont été rejetées à la majorité des cantons

live
En directCoronavirus: la pandémie a fait au moins 1'453'074 morts dans le mondeCoronavirus: la pandémie a fait au moins 1'453'074 morts dans le monde

CirculationFribourg: un automobiliste termine sa course dans un magasin à MatranFribourg: un automobiliste termine sa course dans un magasin à Matran

RétrospectiveEn 1980, les Suisses disent oui à la ceinture de sécuritéEn 1980, les Suisses disent oui à la ceinture de sécurité

Top