15.02.2020, 00:01

Neutralité souvent écornée

Premium
chargement
Selon l’historien de l’économie Matthieu Leimgruber, Crypto AG s’insère dans un cadre général bien connu, celui de l’implication de la Suisse dans le camp occidental durant la Guerre froide.
Par Yves Genier

ESPIONNAGE Selon l’historien Matthieu Leimgruber, les relations d’une entreprise sensible comme Crypto AG avec des Etats tiers étaient connues au plus haut niveau.

Les révélations concernant le rôle joué par Crypto AG et ses appareils de codage apportent une nouvelle démonstration du caractère relatif de la neutralité suisse pendant la Guerre froide (1948-1989). Pour rappel, l’entreprise créée à Steinhausen (ZG), par le Suédois Boris Hagelin, a vendu à près de 130 pays des machines de cryptage dotées de portes secrètes, permettant aux...

À lire aussi...

SANTÉLa Suisse lutte mal  contre le tabagismeLa Suisse lutte mal  contre le tabagisme

La Suisse lutte mal contre le tabagisme

Exception européenne en matière de contrôle du tabac, la Suisse fait figure de mauvaise élève, avec 27% d’adultes...

  22.02.2020 00:01
Premium

AGRICULTURE«Je leur tire mon chapeau»«Je leur tire mon chapeau»

«Je leur tire mon chapeau»

Après une vingtaine d’années d’engagement à l’Union suisse des paysans (USP), dont dix-sept ans comme directeur, le...

  22.02.2020 00:01
Premium

CORONAVIRUSCoup de pouce   aux PME suissesCoup de pouce   aux PME suisses

Coup de pouce aux PME suisses

Les sociétés helvétiques devraient profiter des mesures annoncées par la Chine pour soulager les victimes de...

  22.02.2020 00:01
Premium

NationalViol: pas encore de durcissement des peinesViol: pas encore de durcissement des peines

AnniversaireConseil fédéral: Simonetta Sommaruga invite certains citoyens suisses à son anniversaireConseil fédéral: Simonetta Sommaruga invite certains citoyens suisses à son anniversaire

Top