06.02.2018, 16:27

Meilleur crêpier du monde, pire paradis fiscal ou veste de ski high tech... l'actu suisse vue du reste du monde

chargement
La presse étrangère révèle de nouvelles facettes inédites de notre pays.

Revue de presse Les médias internationaux se sont intéressés à la Suisse cette semaine. Au menu du jour, on découvre que le meilleur crêpier du monde a fait ses gammes en Valais, que la Suisse est considérée comme le pire paradis fiscal ou encore qu'un laboratoire vient de développer une veste de ski révolutionnaire.

Comme chaque semaine, nous effectuons un tour d’horizon des médias étrangers pour découvrir ce que l’on pense ailleurs de la petite Helvétie.

Le meilleur crêpier du monde formé en Suisse

Sacrilège! Le meilleur crêpier au monde est non seulement Normand - rappelons que la fameuse galette est d'origine bretonne - mais qu'il a été formé en Suisse! Après 2009 et 2011, Christophe Beuriot remporte le titre pour la 3ème fois, ainsi que le révèle Le Télégramme. Il s'est distingué avec une recette de crêpe au citron et à la bergamote et une galette avec une déclinaison sur le poireau.

 

Avant de gérer la crêperie La Frégate dans le Finistère depuis 13 ans, c'est donc en Suisse que l'homme a fait ses armes. Répondant à une offre d'emploi à Zinal, en Valais, il a débuté comme boulanger-pâtissier dans la boulangerie de la commune. Puis, il se fait engager dans la crêperie du village. "C’était la Versache. J’y ai fait le service, mais aussi mes premières crêpes", raconte-t-il à nos confrères du Matin.

Il fera aussi un passage par Colombier, dans le canton de Neuchâtel, avant de revenir à Zinal. L'homme se dit d'autant plus attaché à la Suisse qu'il y a rencontré sa femme et que sa fille y est née. S'il reconnaît qu'il faut une dose de chance pour remporter une tel concours, c'est le savoir-faire et la rigueur appris dans notre pays qui ont contribué à son succès, ajoute-il encore dans les colonnes du Matin.

 

La Suisse, n°1 des paradis fiscaux

Autre distinction, quoique nettement moins glorieuse, pour la Suisse cette semaine. Notre pays arrive en tête de la liste noire des paradis fiscaux établie par l'ONG Tax Justice Network (TJN). Ce classement se veut plus objectif que celui de l'Union européenne. "Contrairement à d’autres, la liste n’est pas fondée sur des décisions politiques", souligne l'ONG dans Le Monde.

Le calcul de TJN pour mesurer l'opacité financière des pays combine deux indices: la transparence, comme l'échange automatique de données par exemple, et la taille du secteur financier.

 

Mais, pourquoi la Suisse est-elle considérée comme le pire paradis fiscal, alors qu'elle pratique l'échange automatique des données désormais? L'ONG reconnaît certes des améliorations dans le domaine, mais dénonce une approche à deux vitesses. TJN note que la Suisse coopère avec les Etats occidentaux, mais rechigne à le faire avec les pays émergents. En bref, elle critique le système "de l’argent propre pour les pays riches; de l’argent sale pour les pays en voie de développement".

Dans ce palmarès, la Suisse devance les Etats-Unis et les îles Caïmans. Plusieurs Etats européens figurent également dans cette liste, à l'instar du Luxembourg (6e), de l'Allemagne (7e) et Guernesey (10e).

 

Une veste de ski high-tech

Les vêtements de ski doivent résoudre un dilemme: tenir chaud, tout en permettant l'évaporation de la transpiration pour garder le corps au sec. Le Laboratoire fédéral d'essai des matériaux et de recherche (Empa) a mis au point une nouvelle technologie favorisant la perspiration grâce à la technique de l'électro-osmose. Un prototype de cette veste high-tech conçue en collaboration avec l'entreprise saint-galloise Osmotex a été présentée lors du dernier salon international du sport ISPO à Munich, comme le relaie le Daily Mail.

 

Concrètement, la veste est dotée d'une membrane en plastique revêtue des deux côtés d'or, métal connu pour ses capacités conductrices, et d'une pile. Activée en fonction de la durée de l'activité, celle-ci va créer une tension électrique qui aura pour effet de faire migrer les ions de sel - et avec eux le liquide qui les entoure - vers l'extérieur à travers de minuscules pores dans la membrane. La membrane peut pomper environ 10 litres de liquide par mètre carré et par heure par électro-osmose.

 

Débat autour du salaire des médecins

Le conseiller fédéral Alain Berset s'en est pris récemment aux salaires de certains médecins qu'il jugent inacceptables. Le débat a été relayé jusqu'en Espagne à travers El País notamment. Le quotidien national souligne que les salaires qui font polémique ne sont pas ceux des généralistes ou des jeunes médecins, mais de certains praticiens spécialisés, dont une partie se déplacent en hélicoptère.

 

Le journal espagnol rappelle que les montants ne poseraient pas tant de problème, s'ils n'étaient pas issus des primes maladie payées par les assurés. Celles-ci augmentent tellement d'année en année que de plus en plus de patients renoncent à consulter un médecin, sauf en cas d'urgence.

De leur côté les praticiens accusent la classe politique de désinformation en liant leurs salaires à la hausse des primes et non à l'utilisation d'outils de diagnostic toujours plus coûteux, explique ABC. L'autre grand quotidien national cite la position du président des médecins indépendants qui demande que le montant des factures doivent être dissociées de celui des honoraires. Les praticiens estiment que l'augmentation des primes n'est pas de leur faute, mais de celle de l'inaction des politiques.

 

Un spécialiste de l'absinthe

Terminons cette revue de presse avec le portrait d'un Genevois peu commun réalisé par la chaîne France 3 Auvergne-Rhône-Alpes. Il s'appelle René Wanner et sa spécialité, c'est la distillation. Le résident de Plan-les-Ouates s'est pris de passion pour les eaux-de-vie depuis tout petit, et l'absinthe en particulier. Il a ainsi mémorisé toutes les recettes de ses prédécesseurs clandestins, afin de fabriquer l'absinthe la plus proche des compositions traditionnelles.

 

Cette mémoire du terroir a valu à Renné Wanner de nombreux prix comme le "World Spirit Award" et les "Absinthiades" de Pontarlier. Il avoue une inclination tout à fait singulière pour les distillats d'anis vert, de fenouil et de grande absinthe. Il fait goûter aux curieux ses délicieux mélanges dans sa distillerie, l'Absintissimo.


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

revue de presseMeilleur pays de la planète, cannabis light qui s'exporte ou fin des mariages mixtes... l'actu suisse vue du reste du mondeMeilleur pays de la planète, cannabis light qui s'exporte ou fin des mariages mixtes... l'actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseUn parlementaire indien, un relais colis ou la jeunesse de Kim Jong-un, l'actu suisse vue du reste du mondeUn parlementaire indien, un relais colis ou la jeunesse de Kim Jong-un, l'actu suisse vue du reste du monde

revue de presseHomards ébouillantés, prix de l'essence ou vitesse limitée à 80 km/h, l'actu suisse vue du reste du mondeHomards ébouillantés, prix de l'essence ou vitesse limitée à 80 km/h, l'actu suisse vue du reste du monde

Revue de presseLa Volvo de David Bowie, la messe au bistrot et les routes à 80 km/h... l'actu suisse de la semaine vue du mondeLa Volvo de David Bowie, la messe au bistrot et les routes à 80 km/h... l'actu suisse de la semaine vue du monde

Revue de presseAlbinen, label Swiss Made, médecins français, suite de luxe... l'actu suisse vue du reste du mondeAlbinen, label Swiss Made, médecins français, suite de luxe... l'actu suisse vue du reste du monde

Top