26.10.2018, 00:01

«Ma situation est désagréable»

Premium
chargement
Dans les débats publics, l’UDC Jean-François Rime s’exprimera en faveur de l’initiative sur les juges étrangers,  à contre-courant de l’Usam, dont il est le président.
Par philippe boeglin

AUTODÉTERMINATION Les juges étrangers divisent Jean-François Rime (UDC, FR) entre son parti et la faîtière des PME, l’Usam.

en s’opposant avant-hier à l’initiative de l’UDC «Le droit suisse au lieu de juges étrangers», qui veut placer le droit suisse au-dessus du droit international, l’Union suisse des arts et métiers (Usam) n’a pas formulé un mot d’ordre particulièrement surprenant.

Elle met cependant son président dans une situation peu agréable: le conseiller national UDC Jean-François Rime (FR) est en...

À lire aussi...

NationalViol: pas encore de durcissement des peinesViol: pas encore de durcissement des peines

AnniversaireConseil fédéral: Simonetta Sommaruga invite certains citoyens suisses à son anniversaireConseil fédéral: Simonetta Sommaruga invite certains citoyens suisses à son anniversaire

MineursMariage forcé: les mineurs doivent être mieux protégésMariage forcé: les mineurs doivent être mieux protégés

Trop cherTélécommunications: appel à mettre fin aux tarifs de roaming "exagérés"Télécommunications: appel à mettre fin aux tarifs de roaming "exagérés"

SouvenirsTerrorisme: hommage aux victimes de Würenlingen, 50 ans après le pire attentat en SuisseTerrorisme: hommage aux victimes de Würenlingen, 50 ans après le pire attentat en Suisse

Top