03.06.2018, 09:29

Lugano: Ignazio Cassis condamne toute discrimination liée à la préférence sexuelle à la Pride

chargement
La foule a ovationné le conseiller fédéral Ignazio Cassis qui a pris la parole.

Tolérance Ils étaient 7000 à avoir participé à la première Pride du Tessin, à Lugano. Après un cortège qui a défilé en partie sous l'orage, le conseiller fédéral Ignazio Cassis a tenu un discours de tolérance et d'ouverture.

Près de 7000 personnes ont pris part samedi à la Pride à Lugano. Au terme du cortège qui a commencé sous l'orage, le conseiller fédéral Ignazio Cassis, ovationné par la foule, a condamné toute attitude violente et discriminatoire basée sur la préférence sexuelle.

 

M.Cassis a salué au nom du Conseil fédéral les participants à cette première Pride en Suisse italienne. Comme ministre des affaires étrangères, il est conscient que, dans plus de 70 pays du monde, l'homosexualité est illégale et parfois punie par la mort.

"Frappé par la beauté"

Et le conseiller fédéral de rappeler le rôle de la Suisse dans la défense des droits humains indépendamment de l'orientation sexuelle. "Il y a quelques jours, j'ai évoqué cette question avec une délégation biélorusse. L'ouverture d'une ambassade suisse à Minsk est aussi liée à l'acceptation des personnes homosexuelles", a-t-il déclaré.

 

Ignazio Cassis s'est dit "frappé par la beauté de cette foule joyeuse, colorée et pacifiste, ainsi que par l'accueil de la population. Notre société a beaucoup évolué en 20 ans. Lorsque j'étais médecin au Tessin et m'occupais de sida, parler de cette maladie ou d'homosexualité était tabou!", a-t-il renchéri.

 

Notre société a beaucoup évolué en 20 ans."
Ignazio Cassis, conseiller fédéral

 

Cortège sour l'orage

M.Cassis s'est félicité du courage des autorités luganaises et des organisateurs qui ont su mettre sur pied une manifestation de ce genre "dans une région comme le Tessin, traditionnellement plutôt conservatrice et catholique". Avant lui, le maire de Lugano Marco Borradori et la présidente du Grand Conseil tessinois Pelin Kandemir Bordoli se sont réjouis du succès de cette première édition tessinoise et de son importance pour l'ouverture du canton vis-à-vis des minorités.

C'est sous le soleil revenu que les orateurs se sont exprimés au terme d'un cortège qui s'était ébranlé sous l'orage. Cette pride n'avait pas de revendication politique particulière. Ce n'est pas le moment, selon son porte-parole. L'objectif, outre la fête, est de trouver une visibilité à long terme.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

ToléranceLugano: la première Pride de Suisse italienne a attiré de nombreux RomandsLugano: la première Pride de Suisse italienne a attiré de nombreux Romands

Revue de presseRevue de presse: propos polémiques de Cassis, lobbyistes au parlement et discussions WhatsApp illégales au menu de la presse dominicaleRevue de presse: propos polémiques de Cassis, lobbyistes au parlement et discussions WhatsApp illégales au menu de la presse dominicale

La revue de presse de ce dimanche

Les principaux titres de la presse dominicale reviennent sur les propos polémiques du conseiller fédéral Ignazio Cassis...

  03.06.2018 09:13

polémiquePalestine: Ignazio Cassis remet en question l'aide de l'ONU, qui empêche l'intégration des 5 millions de réfugiésPalestine: Ignazio Cassis remet en question l'aide de l'ONU, qui empêche l'intégration des 5 millions de réfugiés

Top