24.05.2016, 18:14

Loterie romande: 210 millions redistribués à des projets sportifs, sociaux ou culturels

chargement
Près de 210 millions de francs ont été redistribués à des projets sportifs, sociaux ou culturels grâce aux bénéfices 2015 de la Loterie romande.

LORO Grâce à son bénéfice en 2015, la Loterie romande a pu distribuer près de 210 millions de francs à des projets sportifs, sociaux ou culturels. Une loi sera par ailleurs soumise au Conseil des Etats en juin afin de lutter contre les jeux illégaux sur internet.

La Loterie romande a dégagé un bénéfice stable en 2015, qui lui permet de redistribuer près de 210 millions de francs à des projets sportifs, sociaux ou culturels. Elle espère que la nouvelle loi sur les jeux d'argent (LJAr) permettra de lutter efficacement contre les jeux illégaux sur internet.

Cette loi s'apprête à passer devant les Chambres fédérales. Elle sera soumise début juin au Conseil des Etats. Le projet est "équilibré et cohérent", a insisté mardi devant la presse le président de la Loterie romande, Jean-Pierre Beuret.

En 2012, en votation, les Suisses ont décidé que les bénéfices de jeux devaient être affectés exclusivement à des buts d'utilité publique. "La loi doit répondre fidèlement à ce principe", a déclaré le président qui craint que le débat ne réveille les appétits de ceux qui veulent organiser des jeux pour leurs propres intérêts.

La loi permettra le blocage de sites internet qui n'ont pas d'autorisation d'exploiter en Suisse. Cela concerne notamment des opérateurs basés à Malte, Gibraltar ou aux Iles Vierges, des endroits où il y a peu de pression régulatoire et où les bénéfices ne doivent pas être reversés à des projets d'utilité publique.

Globalement, environ 300 millions par an sont en jeu, évalue Jean-Luc Moner-Banet, directeur général de la Loterie romande. L'entrée en vigueur de la loi est prévue pour 2019.

Léger recul

L'année dernière, le revenu brut des jeux a subi un léger recul (-2,8%) à 377 millions de francs. La faute à l'absence de jackpots mirobolants au Swiss Loto et à l'Euro Millions. Mais 2015 reste parmi les deux ou trois meilleures années de l'histoire de la Loterie romande.

Le bénéfice net a atteint 209,5 millions de francs, un montant stable grâce à la dissolution d'une provision de 5 millions de francs. Quelque 3000 fondations et institutions d'utilité publique de Suisse romande ont bénéficié d'un soutien en 2015.

Appui aux petits points de vente

La Loterie romande a aussi reversé 70,5 millions de commissions pour la distribution des jeux à ses 2650 dépositaires (kiosques, cafés ou commerces de proximité). Cela représente environ 30% des revenus totaux de ces points de vente qui, sans cette manne, ne pourraient souvent pas survivre, a rappelé M. Moner-Banet.

La Loterie romande cherche à conquérir de nouveaux marchés comme l'e-gaming. Elle a acquis une nouvelle plateforme de jeu qui est adaptée à tous les formats d'écran, tablettes et téléphones mobiles inclus. Elle veut aussi développer les paris sportifs. La nouvelle loi devrait lui permettre d'être plus compétitive dans ce domaine.

Plus d'argent pour Swiss Olympic

Enfin, l'institution et sa consoeur alémanique Swisslos ont décidé d'augmenter de 15 millions de francs leur contribution annuelle à Swiss Olympic. Dès 2017, elles verseront ensemble 40 millions de francs par an à l'organisation. "Cet argent devra être affecté aux jeunes athlètes et à leur encadrement", a précisé M. Beuret.

 

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

Résumé de la semaine

Ne ratez plus rien de l'actu locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque samedi toutes les infos essentielles de la semaine !

Recevez chaque samedi les infos essentielles de la semaine !

À lire aussi...

PARISLa Loterie romande prend les jeux en ligne en ligne de mireLa Loterie romande prend les jeux en ligne en ligne de mire

Top