27.05.2016, 12:45

Cet automne, les systèmes de paiments mobiles Twint et Paymit ne feront plus qu'un

chargement
Ce système sera utilisable aux caisses des magasins, aux distributeurs automatiques de billets, pour les achats sur internet et ceux effectués via les applications ainsi qu'entre particuliers.

Paiments mobiles Face à la pression des géants informatiques, les deux principaux systèmes de paiements mobiles en Suisse ont décidé de s'associer. La plateforme commune sera gratuite et ouverte à tous les commerçants.

es deux principales applications suisses de paiement mobile sans contact, Paymit et Twint, ne feront plus qu'une dès cet automne. Leurs initiateurs - les banques UBS, Credit Suisse, Raiffeisen ainsi que la Banque cantonale de Zurich (BCZ) et SIX pour la première, et PostFinance pour la seconde - ont trouvé un accord.

La solution commune de paiement mobile, qui adoptera la marque Twint, doit associer les points forts de Paymit et de Twint, indiquent vendredi les partenaires, auxquels s'ajoutent les détaillants Migros et Coop ainsi que l'opérateur Swisscom. Elle sera développée et exploitée par une entreprise autonome détenue par UBS, Credit Suisse, PostFinance, Raiffeisen, la BCZ et SIX.

La fusion des deux systèmes, qui nécessite encore le feu vert des autorités en matière de concurrence, interviendra au cours de l'automne prochain. L'utilisation des actuels Paymit et Twint demeure garantie jusqu'à la migration. En plus de la fonction de paiement, la solution commune entend également offrir "des services à valeur ajoutée".

Gratuite pour les consommateurs, la plate-forme commune sera ouverte à l'ensemble des commerçants, de la grande distribution au bar à café, ainsi qu'aux banques, émetteurs de cartes de paiement et sociétés de facturation. Elle sera utilisable aux caisses des magasins, aux distributeurs automatiques de billets, pour les achats sur internet et ceux effectués via les applications ainsi qu'entre particuliers.

 

 

Lien avec les cartes clients

A l'image de Paymit, chaque banque pourra émettre sa propre application en co-branding. Les distributeurs pourront quant à eux intégrer leurs propres cartes clients au système, à l'instar de Twint, système qu'a déjà adopté Coop, alors que son rival Migros entendait s'y rallier dès l'an prochain.

Le nouveau système permettra non seulement de régler des achats dans les commerces et en ligne ainsi que des factures, mais aussi de payer à des distributeurs de produits alimentaires, de tickets de parking, des abonnements de ski et aussi d'autres biens et services. Les virements entre utilisateurs resteront aussi possibles.

Le futur Twint acceptera aussi bien le rattachement à un compte bancaire ou de PostFinance qu'à une carte de crédit ou prépayée. Il pourra aussi être rechargé par prépaiement. Le standard commun évite l'intégration de diverses solutions, offrant ainsi aux commerçants un coût de fonctionnement réduit.

En collaboration avec nos partenaires issus de la place financière suisse et du commerce, nous pouvons ainsi réaliser les mandats que nous a confiés le Conseil fédéral", a commenté Hansruedi Köng, le directeur général de PostFinance, cité dans le communiqué. Pour mémoire, le gouvernement a chargé la Poste (et donc PostFinance) de fournir "une infrastructure destinée au trafic de paiements" en Suisse.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

Commerce de détailPaiement mobile: la Migros adopte TwintPaiement mobile: la Migros adopte Twint

Payer ses courses avec son téléphone

En 2017 au plus tard, il sera possible de payer ses courses à la Migros via l'application mobile Twint. Cette opération...

  07.02.2016 14:58

pratiqueVous pourrez payer via l'app Twint de Postfinance dans les magasins CoopVous pourrez payer via l'app Twint de Postfinance dans les magasins Coop

Top