23.04.2018, 10:33

Les jeunes Suisses sont optimistes quant à leur avenir financier

chargement
Une comparaison des six profils financiers de Suisse selon des critères tels que l’âge, la région ou la formation fait apparaître globalement de grandes différences. De manière générale: plus les personnes interrogées sont âgées, plus elles se considèrent comme étant "sur le déclin". (illustration)

Société Une étude montre que la majorité des Suisses sont plutôt optimistes quant à leur avenir financier, surtout les jeunes. Une manière positive de voir l'avenir qui diminue apparemment quand la vieillesse approche.

Les Suisses appréhendent plutôt avec optimisme leur avenir financier. Ils sont un quart exactement à décrire leur profil en la matière comme "en pleine ascension", selon une étude de l'assureur Swiss Life.

La catégorie signifie que le Suisse moyen fait preuve d'un optimisme prononcé pour l’avenir, épargne et planifie, explique le groupe zurichois dans un commentaire publié lundi. Plus des deux tiers des personnes réputées "en pleine ascension" estiment que leur niveau de vie augmentera nettement d’ici à dix ans (moyenne suisse de 37%).

Toutefois, tempère Swiss Life, ce profil s'accompagne d'un regard rétrospectif plutôt mitigé sur sa propre situation financière passée.

"Sur le déclin"

A l’autre extrémité de l’échelle de confiance se trouve le profil "sur le déclin". Ce dernier concentre 12% de la population suisse. Dans ce profil, les trois quarts des personnes (76%) pensent que leur niveau de vie se dégradera nettement au cours des dix prochaines années (moyenne suisse de 27%).

 

 

Une comparaison des six profils financiers de Suisse selon des critères tels que l’âge, la région ou la formation fait apparaître globalement de grandes différences. De manière générale: plus les personnes interrogées sont âgées, plus elles se considèrent comme étant "sur le déclin".

Anciens plus pessimistes

Après 60 ans, le nombre de personnes "sur le déclin" augmente considérablement. Si 43% des 18 à 29 ans s’estiment "en pleine ascension", la proportion ne s’élève plus qu’à 8% chez les plus de 60 ans.

Swiss Life constate en outre une forte polarisation parmi les plus âgés: un petit tiers des plus de 60 ans se situe dans le profil "sur le déclin", tandis qu’un tiers de cette catégorie d’âge est optimiste en ce qui concerne l’évolution de ses finances.

En considérant les régions linguistiques, il apparaît qu’une proportion particulièrement élevée de Tessinois se sent financièrement dépendante et que les Romands, plus que les autres Suisses, ont un sentiment d’impuissance. Les Alémaniques se réjouissent pour leur part le plus de prendre leur retraite.

"Creux de la vague"

Le profil "dans le creux de la vague", qui estime se trouver à son point financier le plus bas, est le plus fréquent au Tessin, avec une part de 25%. En Suisse alémanique, la part se monte à 18%, alors qu'en Suisse romande elle atteint 22%.

 

 

Par contraste, près d’un Romand sur trois estime n’avoir que peu d’influence sur sa vie et son avenir (Suisse alémanique: un sur cinq, Tessin: près d’un sur quatre).

Les Tessinois se montrent en revanche positifs au sujet de leur espérance de vie: ils l’estiment à 83,7 ans, ce qui fait d’eux les Suisses pensant vivre le plus longtemps (Alémaniques: 81,9 ans, Romands: 79,8 ans).

Préparer sa vieillesse

Mais en ce qui concerne la préparation de sa propre vieillesse, l’image est différente: un Alémanique sur cinq s’en réjouit, contre moins d’un Romand et d’un Tessinois sur dix.

Dans son étude, Swiss Life a établi six profils financiers: "En pleine ascension", "sur le déclin", "dans le creux de la vague", "au zénith", "gagnant" et "constant". Les résultats se fondent une enquête effectuée dans toute la Suisse auprès de 1229 personnes, âgées de 18 à 75 ans.

ATS

Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SpiralesNational League: Lausanne, la faute professionnelleNational League: Lausanne, la faute professionnelle

ImmuableSuper League: rien ne change en queue de classementSuper League: rien ne change en queue de classement

Football: statu quo en Super League

En attendant les chocs du haut de classement de dimanche, les matchs du samedi n’ont pas permis aux derniers du...

  22.02.2020 21:16

EpidémieCoronavirus: quarantaine levée pour douze Suisses de retour au paysCoronavirus: quarantaine levée pour douze Suisses de retour au pays

Quarantaine levée pour douze Suisses

La quarantaine a été levée pour douze Suisses qui avaient séjourné sur le bateau de croisière américain MS Westerdam....

  22.02.2020 17:08

CirculationSoleure: une conductrice parvient à stopper un bus hors de contrôle sur l’A1Soleure: une conductrice parvient à stopper un bus hors de contrôle sur l’A1

AccidentSaint-Gall: grièvement blessé après avoir chuté d’un char de carnavalSaint-Gall: grièvement blessé après avoir chuté d’un char de carnaval

Top