02.08.2015, 19:51

Les socialistes surfent sur une vague d'optimisme

chargement
Par BERNE / CHRISTIANE IMSAND

La nouvelle plateforme électorale du PS clarifie le message en se concentrant sur dix projets concrets. Le slogan de campagne sera «Pour tous, sans privilèges».

Quels partis «profiteront» le plus des retombées politiques de la catastrophe nucléaire japonaise? Selon un sondage sur les élections cantonales zurichoises du 3 avril, paru mercredi dans le «Tages-Anzeiger», ce sont d'abord les Verts libéraux qui en recueilleraient les fruits, suivis par les Verts et les socialistes. Sur le plan national, le PS est prêt à relever le défi. La sortie du nucléaire figure en tête de liste de la plateforme électorale en dix points présentée hier par la présidence du parti.

«Le PS est le plus ancien mouvement antinucléaire de Suisse», rappelle la vice-présidente, Jacqueline Fehr. «On ne peut pas nous accuser de chercher à tirer profit des tragiques événements survenus au Japon. Preuve en est notre initiative Cleantech lancée bien avant la catastrophe.» Selon ce projet qui a déjà recueilli quelque 95 000 signatures, les énergies renouvelables devront couvrir au moins 50% des besoins de la Suisse d'ici 2030.

«Cela correspond à 100% de la consommation électrique», précise le président du PS, Christian Levrat. Le parti estime que les investissements consentis dans ce secteur permettront la création de 100 000 emplois.

Le PS a décidé de concentrer sa campagne 2011 sur les thèmes qui font sa spécificité, notamment l'adoption d'une caisse maladie publique, l'introduction d'un salaire minimum, la défense des locataires et des retraités, ainsi que le maintien du service public. Par contre, on n'y trouve nulle trace des questions qui fâchent comme l'Europe («Il n'y a pas de majorité pour l'adhésion en ce moment», explique Christian Levrat), la suppression de l'Armée («Ce n'est pas une priorité») ou les migrations («Il n'y a pas de retour en arrière possible pour la libre circulation des personnes»).

Les socialistes avaient bu la tasse en 2007 en perdant 3,8% de leur électorat. Ils espèrent remonter la pente cet automne, alors même que les élections cantonales de ces dernières années se sont traduites par de nombreux revers. Christian Levrat croit à la possibilité de progresser en pour-cents et en sièges. Son optimisme repose sur les succès récents enregistrés lors des élections cantonales de Zoug et du Jura, ainsi qu'à l'occasion des communales genevoises, vaudoises et fribourgeoises.

En Suisse romande, le PS estime avoir des chances de gagner un siège à Neuchâtel, Valais et Vaud. Il fera campagne avec le slogan «Pour tous, sans privilèges», afin de montrer qu'il est le parti de l'intérêt général. C'est aussi une façon de se distinguer des partis bourgeois qui se sont lancés dans une surenchère de «suissitude» avec des slogans comme «Les Suisses votent UDC» ou «Les Suisses heureux votent PDC», sans oublier le PLR qui veut agir «par amour de la Suisse».

Le budget de campagne du PS se monte à 1,5 million de francs. «Notre indépendance est totale», souligne le secrétaire général, Thomas Christen. «Nous ne recevons aucun don de l'économie, des syndicats ou des organisations de protection de l'Environnement. Chaque franc provient des contributions de nos membres et de nos élus, ainsi que des milliers de petits dons de nos sympathisants.» /CIM


Résumé du jour

Ne ratez plus rien de l'actualité locale !

Abonnez-vous à notre newsletter et recevez chaque soir toutes les infos essentielles de la journée!

Recevez chaque soir les infos essentielles de la journée !

À lire aussi...

SécurisationMitholz: l'évacuation des habitants pourrait durer dix ansMitholz: l'évacuation des habitants pourrait durer dix ans

live
EpidémieCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertesCoronavirus: un premier cas de contamination au Tessin, les frontières italiennes restent ouvertes

Revue de presseGreta, maire de Berne, vélo à Zurich et énergie à Soleure, que dit-on outre-Sarine?Greta, maire de Berne, vélo à Zurich et énergie à Soleure, que dit-on outre-Sarine?

PréventionCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilanteCoronavirus: l’économie tessinoise qui dépend des travailleurs italiens reste vigilante

AppauvrissementVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulationVotation du 17 mai: les PME s’opposent à l’initiative de l’UDC contre la libre-circulation

Top